mardi, 26 septembre 2017 14:18

“Magic Morbidelli” s’impose à Aragon

Written by Alex Soors
Rate this item
(0 votes)

“Magic Morbidelli” s’impose à Aragon

Published: 24 Sep 2017

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli a remporté aujourd’hui sur le circuit Motorland d’Aragon sa huitième et peut-être plus important victoire de la saison.

Armé d’un sang-froid à toute épreuve, Morbidelli est parvenu à contenir dans le dernier tour un ultime assaut de son compatriote Mattia Pasini au terme d’une course haletante.

Une performance magique pour le leader du championnat qui a pris l’avantage dans le virage neuf du dernier tour de course.

En tête dès la fin du premier tour, Morbidelli n’a rien lâché quand Pasini l’a rejoint, refusant de faire le moindre calcul par rapport au championnat.

Cette victoire est une parfaite réponse pour le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS qui, après sa chute à Misano, avait compromis sa conquête du titre.

Le pilote italien reprend ainsi 21 points d’avance sur son Tom Lüthi, son plus proche adversaire, quatrième aujourd’hui sous le drapeau à damier.

Malheureusement pour Alex Marquez, une condition physique encore perfectible l’a empêché de profiter de sa place sur la première ligne de la grille de départ. Le favori de l’étape a dû se résoudre à l’abandon à cause d’une jambe gauche engourdie, un problème dû à sa blessure à la hanche causée par sa chute à Misano.

Durant les premiers tours de course, Marquez s’était installé en troisième position avec l’espoir de monter sur le podium. Contraint à l’abandon, Marquez devrait être de nouveau en pleine forme pour la prochaine course au Japon, dans trois semaines.

Franco Morbidelli : 1er 
« Je n’ai pas changé d’approche aujourd’hui. J’ai couru comme je le fais toujours, en donnant le maximum, et c’est ce qui a payé. J’ai essayé de m’échapper en début de course mais Pasini m’a rapidement rejoint. A partir de là, il me fallait prendre une décision. Rester calme et piloter en pensant au championnat, ou bien me battre. J’ai choisi la seconde option pour essayer de gagner la course. Et c’est pour cela que je suis très heureux de cette victoire. »

Alex Marquez : DNF
« La douleur n’a pas été mon plus grand problème. En fait, c’est ma jambe qui s’est engourdie parce que ma hanche est gonflée et compresse le nerf sciatique. Je savais avant le départ que cette course serait compliquée. J’avais quand même décidé de tenter ma chance, mais je n’ai malheureusement pas pu aller au bout. Je vais maintenant me soigner et me préparer pour le prochain Grand Prix au Japon. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Avant la course, j’avais parlé avec Franco pour lui demander de penser au championnat et de contrôler son avance sur Lüthi pour le championnat. Bien évidemment, il a fait tout le contraire ! Une fois l’arrivée franchie, la satisfaction de la victoire est grande, mais pendant tous ses tours nous avons retenu notre souffler car la bagarre avec Pasini était terrible. Si Franco avait joué la sécurité aujourd’hui, nous n’aurions pas pu le blâmer. Mais il fait un super boulot et a ainsi rattrapé son erreur de Misano. Je pensais avant le départ qu’Alex pourrait finir la course malgré sa condition physique. Une sixième place aurait été un très bon résultat mais sa décision de s’arrêter était la bonne. »

Read 458 times Last modified on mardi, 26 septembre 2017 14:19