lundi, 22 octobre 2018 08:41

Morbidelli onzième à Motegi

Written by Alex Soors
Rate this item
(0 votes)

 

Published: 21 Oct 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli conserve la tête du classement du “Rookie of the Year” grâce à sa onzième place à l’arrivée du Grand Prix du Japon. Tom Lüthi a fini la course en vingtième position.

Les pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS ont profité d’excellentes conditions météorologiques pour la seizième épreuve du championnat du monde MotoGP.

Rassuré par son douzième temps obtenu au warm up, Franco Morbidelli a pris le départ convaincu de pouvoir faire une bonne course malgré les difficultés rencontrées aux essais. Parti de le trafic, le champion du monde Moto2 s’est rapidement installé en seizième position. Patient et convaincu de pouvoir se battre pour le top dix, Morbidelli a finalement décroché la onzième place à deux tours de l’arrivée. Avec désormais 38 points, il conserve le leadership du classement du “Rookie of the Year”.

Vingt-deuxième du warm up, Tom Lüthi s’attendait à vivre une course longue et difficile. Malgré un bon départ, le Suisse a souffert en début de course d’un manque de grip et de feeling avec sa moto. Les choses se sont améliorées sur la seconde partie, mais il était alors trop tard pour espérer remonter au-delà de la vingtième place.

La prochaine course se déroulera du 26 au 28 octobre en Australie, sur le circuit de Phillip Island.


Franco Morbidelli : 11e,  +25.931

« Finalement, j’ai pu rouler plus vite en course et finir aux portes du top dix »

«  Nous avons été en difficulté sur ce circuit tout au long du week-end, et malheureusement j’ai abîmé une moto en qualification. Mais en course, j’ai pu finalement rouler plus vite. J’ai réussi à maintenir un bon rythme pour terminer aux portes du top dix. Je suis très content parce que ce tracé est difficile pour nous avec toutes ces accélérations. »

Tom Lüthi : 20e, +52.707

« J’ai eu du mal avec le grip arrière et pour mettre le pneu en température »

«  Dès le début de course j’ai eu ce problème de ne pas arriver à trouver le feeling avec la moto. J’ai pris un bon départ, eu une bonne réaction et me suis bien lancé, mais j’ai alors eu du mal avec le grip arrière et pour mettre le pneu en température. Cela m’a fait perdre le contact des pilotes qui étaient devant moi. A mi-course mon rythme était meilleur mais il était alors trop tard. »

Read 407 times Last modified on lundi, 22 octobre 2018 08:44