lundi, 15 avril 2019 13:28

Une solide cinquième place pour Márquez au Texas

Written by
Rate this item
(0 votes)

 

Published: 14 Apr 2019

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Márquez a fait preuve de combativité sur le circuit des Amériques pour enchaîner son troisième top sept de la saison. Moins heureux, Xavi Vierge est tombé au premier virage.

  • Après les orages qui ont perturbé la deuxième journée d’essais, la course Moto2 s’est déroulée dans d’excellentes conditions.
  • Après avoir occupé la tête de la course, Márquez a eu du mal à conserver son rythme sur la seconde moitié du Grand Prix. Il s’est battu bec et ongles dans le dernier tour face à Luca Marini et Sam Lowes pour empocher les onze points de la cinquième place.
  • La malchance poursuit Xavi Vierge. L’Espagnol est tombé dès le départ après s’être fait accrocher par un autre pilote à l’entrée du premier virage.

Alex Márquez: 5e, +7.741

  • Qualifié en deuxième position, Márquez a pris un bon départ pour s’emparer des commandes de la course.
  • L’ancien champion du monde Moto3 a mené huit tours avant d’être doublé par le futur vainqueur, Thomas Lüthi.
  • Márquez a alors commis quelques erreurs qui lui ont fait perdre du terrain avant de baisser de rythme dans les huit derniers tours quand le grip s’est détérioré. Un moment sixième, il a pu repasser devant Luca Marini au 17e tour pour récupérer la cinquième place.
  • Márquez occupe désormais la cinquième place au classement général avec 36 points. Il ne concède que 14 points de retard sur le leader, Lorenzo Baldassari.

«Durant les huit premiers tours j’étais rapide et régulier. Et puis j’ai commis quelques erreurs»

« J’ai pris un bon départ et fait un bon premier tour. Disons que les huit premiers tours se sont bien passés, j’étais sur un bon rythme, régulier... Et puis j’ai commis quelques erreurs et perdu le contact. Les huit derniers tours n’ont pas été terribles, j’étais moins rapide et pour ça je ne suis pas satisfait. Mais bon, le week-end a été difficile, nous n’avons pas pu rouler comme nous l’aurions souhaité aux essais pour travailler correctement sur la moto. L’équipe a néanmoins fait un super boulot et à l’arrivée on empoche des points importants pour le championnat. Le bilan du week-end reste positif, mais il faut que l’on continue à progresser. »

Xavi Vierge: DNF

  • Après une séance de qualification compliquée conséquence de n'avoir pu que rouler pendant la FP1 (il est tombé en début de FP2 et FP3 a été annulée), Vierge a dû prendre le départ de la 20e place de la grille.
  • Le pilote de 21 ans s’était montré performant au warm up en signant le 9e meilleur temps et un rythme compétitif. 
  • Vierge a malheureusement été victime au premier virage de l’accrochage entre Di Giannantonio et Joe Roberts.

«J’avais un bon feeling. Mais Di Giannantonio et un autre pilote se sont accrochés devant moi»

« Ce week-end aura vraiment été compliqué. Entre ma chute vendredi après-midi et l’annulation de la FP3 samedi matin, il nous a manqué du temps pour travailler, et le fait d’avoir raté la Q2 m’a condamné à partir de la vingtième place de la grille. A partir de là, ça ne pouvait qu’être compliqué... Nous avions pourtant fait un pas en avant au warm up. J’avais un bon feeling. Mais Di Giannantonio et un autre pilote se sont accrochés devant moi au départ, j’ai essayé de les éviter mais l’une des motos m’est revenue dessus et je suis tombé. On sait que sur ce circuit le premier virage est délicat à négocier, et que c’est un piège quand on part du fond de la grille. La malchance semble me poursuivre, j’espère maintenant qu’elle me laissera tranquille pour le retour du championnat en Europe. L’équipe fait du très bon travail, on a la pointe de vitesse. Il ne nous reste plus qu’à concrétiser tout ça. »

Joan Olivé, Team Manager

«Nous aurions aimé finir sur le podium, mais nous avons réduit notre retard au championnat»

« Nous devons être positifs. Bien évidemment nous aurions aimé finir sur le podium, mais d’un autre côté nous avons réduit notre retard au championnat. On a montré notre pointe de vitesse, il faut maintenant que l’on progresse sur la seconde partie de la course car Alex n’est pas encore en mesure d’y donner cent pour cent. On doit travailler là-dessus d’ici la prochaine course à Jerez. Pour Xavi, c’est encore très dommage. Il était plus rapide ce matin au warm up, il avait retrouvé de bonnes sensations. Malheureusement, ses chances d’obtenir un bon résultat se sont envolées au premier virage. Nous devons continuer à travailler en restant positifs. Cela finira par payer. »

Read 146 times