mercredi, 02 novembre 2016 08:58

Miller, premier pilote Honda à Sepang

Written by
Rate this item
(0 votes)

 

Published: 30 Oct 2016

Jack Miller a réalisé une course intelligente sur la patinoire du circuit de Sepang. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS s’est ainsi classé huitième d’une course disputée sous la pluie.

Quatorzième sur la grille, l’Australien a dompté les éléments pour obtenir son cinquième top dix de la saison. Une performance d’autant plus remarquable qu’il n’avait pas réussi à trouver les meilleurs réglages pour le mouillé durant les deux journées d’essais.

Longtemps à la lutte avec Alvaro Bautista, Miller s’est employé dans les derniers tours à contrôler son avance sur Pol Espargaro pour finir huitième et premier pilote Honda.

La course est partie avec vingt minutes de retard et a été réduite à dix-neuf tours à cause d’une violente averse.

En difficulté sous la pluie aux essais, Tito Rabat a franchi la ligne d’arrivée en dix-huitième position après s’être employé à rester sur ses roues. Pour sa première saison en MotoGP, l’ancien champion du monde Moto2 a fort à faire. Les difficiles conditions dans lesquelles s’est déroulé ce Grand Prix de Malaisie auront en tout cas constitué une riche expérience. En parvenant au bout de la course, Rabat a en effet encore beaucoup appris.

L’Espagnol espère néanmoins que la dernière épreuve organisée dans deux semaines à Valence bénéficiera d’un ciel et d’une météo plus cléments.

Jack Miller : 8e
« J’en veux toujours plus, mais compte tenu des conditions qu’on a eu aujourd’hui, je peux me satisfaire de ce résultat. Ça n’était pas facile de rester sur ses roues. De tout le week-end je ne me suis jamais vraiment senti à l’aise avec les réglages pour la pluie et je suis donc relativement satisfait d’avoir pu finir la course dans le top dix et surtout premier pilote Honda. On va maintenant reprendre des forces pour attaquer la dernière épreuve à Valence sur les chapeaux de roue. »

Tito Rabat : 18e
« Compte tenu du désastre de la qualification sous la pluie, et mes difficultés à prendre confiance sur le mouillé, je suis content d’avoir fait un pas en avant durant la course. Je suis allé au bout dans des conditions difficiles et j’ai beaucoup appris aujourd’hui pour le futur. J’avais une idée précise de mes limites aujourd’hui, notamment sur l’angle maxi, et je n’ai pas essayé d’aller au-delà même si j’aurais bien aimé finir plus près des pilotes devant moi. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« L’objectif était de voir nos deux pilotes à l’arrivée. Que Jack ait pu rentrer dans le top dix et finir premier pilote Honda dans ces conditions est une réelle satisfaction. Nous n’avions pas la meilleure base de réglages et je suis content de finir la tournée outremer sur ce résultat. Tito a vécu un week-end difficile et même s’il a été au bout il faut que l’on réfléchisse à comment l’aider pour faire mieux à Valence. Il doit parvenir à trouver un meilleur feeling pour être davantage compétitif en MotoGP. »

 

 

 

 

REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK

 

 

 

Read 2087 times Last modified on mercredi, 02 novembre 2016 08:59