Published: 4 Aug 2019

Alex Marquez a conclu un magnifique week-end en décrochant sa cinquième victoire de la saison pour conforter sa place de leader du championnat. Une journée historique pour le Marc VDS Racing Team qui empoche son podium numéro.. Après une chute dans le premier tour, Vierge s’est classé 24e.

  • Le championnat a repris son cours ce week-end après une trêve de trois semaines. Alex Marquez et Xavi Vierge ont pris le départ de la dixième course de la saison sur une piste sèche avec une température de 23 degrés.
  • La victoire d’Alex Marquez permet au Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS de récolter le centième podium d’une histoire entamée en 2010.

Alex Marquez : 1er

  • Après avoir décroché sa deuxième pole position de la saison, Marquez a viré au premier virage en deuxième position. L’Espagnol s’est installé en tête de la course dès le troisième virage en doublant Sam Lowes.
  • A l’issue du premier tour, Marquez comptait 0.7 seconde d’avance. Dès le deuxième tour, le pilote de 23 ans signait le record du tour en 2’01.463 pour distancer Fabio Di Giannantonio alors en deuxième position.
  • A partir de là, Marquez a parfaitement géré son avance tout au long des 17 tours restants. Il franchit la ligne d’arrivée avec 3.018 d’avance.
  • Avec cette cinquième victoire, Marquez porte son avance au classement général sur Tom Lüthi à 33 points.

« Une course parfaite, comme dans un rêve »

« Ce fut une course parfaite, comme dans un rêve. J’ai attaqué dès le départ car j’avais aujourd’hui une idée claire de ce que j’avais à faire. On a bien travaillé au warm up pour me permettre de garder un bon rythme en pneus usés. Cela m’a mis en confiance pour prendre les choses en mains dès le départ afin de contrôler la course. La stratégie a fonctionné. Je dois remercier l’équipe pour m’avoir donné la moto et la confiance pour mener tout ça à bien. C’est important d’avoir ainsi négocier la reprise du championnat. C’est une bonne journée mais la saison est loin d’être terminée. Nous allons devoir continuer avec la même intensité. »

Xavi Vierge : 24e, +58.874s.

  • Vierge avait plutôt bien entamé la journée en signant ce matin le quatorzième temps du warm up.
  • Quatorzième sur la grille, l’Espagnol a pris un très bon départ, doublant six pilotes en huit virages pour s’installer en huitième position.
  • Malheureusement, le Catalan est tombé au virage neuf en essayant de doubler Luca Marini.
  • Reparti en 30e position, Vierge s’est battu jusqu’au bout pour franchir la ligne d’arrivée en 24e position.

« J’ai fait une erreur au premier tour »

« Je dois demander pardon à l’équipe car aujourd’hui j’ai fait une erreur au premier tour. J’ai essayé de doubler Luca Marini mais il a refermé la porte et j’ai touché sa roue arrière. C’est comme ça que je suis tombé. C’est vraiment dommage car nous avions bien travaillé ce week-end sur le sec. J’avais un bon rythme pour me battre aux avant-postes. Malheureusement, ça s’est mal terminé. Je veux féliciter mon coéquipier pour sa victoire et le team pour son centième podium. Nous reviendrons plus forts en Autriche. »

Joan Olivé, Team Manager

« Alex est aussi fort qu’il l’était à la fin de la première moitié du championnat »

« Aujourd’hui nous sommes encore très heureux du super travail effectué par Alex tout au long du week-end. Il n’a pas seulement remporté la course. Il a aussi signé la pole position et réalisé le record du tour. Il a démontré qu’il est aussi fort qu’il l’était à la fin de la première moitié du championnat. Cela nous donne confiance pour la suite. Nous sommes également très heureux de pouvoir enregistrer le centième podium de l’histoire de Marc VDS. L’équipe est au sommet depuis des années maintenant. Pour Xavi, la course a malheureusement été gâchée au premier tour. Il n’a pas pu montrer son potentiel mais je suis certain que son travail finira par payer. »

Published in Moto Gp Actualite

Marquez s’impose et reprend les commandes du championnat

Published: 7 Jul 2019

Malgré des essais difficiles, Alex Marquez a réussi à renverser la vapeur pour aller décrocher sa quatrième victoire de la saison et ainsi reprendre les commandes du championnat du monde Moto2. Xavi Vierge est lui tombé suite à un contact avec Tom Lüthi.

  • Après des averses matinales et un warm up qui s’est tenu sur une piste encore humide, les pilotes ont pu prendre le départ de la course sur le sec et par une température ambiante de 18 degrés.
  • Alex Marquez aura vite mis les problèmes des essais derrière lui. Auteur de la pole position, du record du tour et vainqueur de la course, l’Espagnol a réussi un week-end parfait sur un circuit qui n’a pourtant jamais été l’un de ses favoris.
  • Victime d’une poussette de Tom Lüthi au premier virage, Xavi Vierge est lui tombé alors qu’il occupait la cinquième place. Un deuxième abandon de rang pour l’Espagnol.
  • Le championnat du monde va maintenant respecter une coupure de trois semaines. Reprise le 2 août en République tchèque, sur le circuit de Brno.

Alex Marquez : 1er  

  • Pour la première fois en pole de la saison, Marquez a pris un départ moyen qui lui a valu de se retrouver en cinquième position. Au troisième tour, il était néanmoins déjà revenu à la troisième place.
  • Après une belle passe d’armes avec Iker Lecuona, Marquez s’est emparé de la première place au septième tour en passant son compatriote au freinage du premier virage.
  • Signant le record du tour en 1’25.317 au 17e tour, Marquez a creusé un écart suffisant pour s’assurer sa septième victoire en Moto2 avec une avance de 1.2 seconde.
  • Ce succès lui permet de reprendre la tête du classement général avec 136 points, soit 8 de plus que Tom Lüthi.

« Il fallait être patient et ne pas faire d’erreur pour espérer un podium »

« Je suis très heureux, et j’ai bien du mal à croire que je viens de gagner ce Grand Prix d’Allemagne. Le week-end était en effet mal parti, surtout samedi matin avec nos problèmes techniques... On a heureusement fait un bon pas en avant pour la qualif et j’ai pu faire la pole. Je ne pensais quand même pas avoir le rythme pour me retrouver seul en tête. Je me disais qu’il fallait être patient et ne pas faire d’erreur pour espérer un podium. Et puis quand les autres ont lâché, j’étais vraiment trop content. C’est top de pouvoir reprendre la tête du classement général juste avant la trêve estivale. On va maintenant souffler pour revenir encore plus fort le mois prochain pour attaquer la seconde moitié du championnat. »

Xavi Vierge : DNF

  • Motivé sur la grille de départ, Xavi Vierge a pris un très bon départ qui lui a permis de se retrouver quatrième à la sortie du premier virage.
  • Le pilote de 21 ans s’est ensuite retrouvé engagé dans une bagarre à cinq pilotes pour le podium.
  • Semblant en mesure de faire sa place dans ce top trois, Vierge est malheureusement tombé à l’entrée du treizième tour quand Lüthi l’a bousculé au freinage du premier virage.

« Nous avons été compétitifs tout le week-end »

« Une fois de plus les motos me manquent pour exprimer autant ma déception que me frustration. Il faut toutefois rester positif... Nous avons été compétitifs tout le week-end, l’équipe a fait un super travail... Nous sommes arrivés au cap de la mi-saison et nous allons pouvoir profiter d’une petite coupure pour recharger les batteries. Je reviendrai début août plus fort que jamais. Pour finir, j’aimerais féliciter l’ensemble du team et Alex qui a fait une superbe première moitié de championnat. »

Joan Olivé, Team Manager

« Il faut garder les pieds sur terre, ce n’est que la mi saison »

« Je suis très content que nous puissions conclure ce week-end sur une victoire. Nous étions pourtant mal parti avec Alex, notamment samedi matin avec des problèmes techniques qui nous ont fait perdre du temps. Mais au final, Alex a réussi à obtenir la pole et à gagner la course. Nous terminons la première moitié du championnat en tant que leader, c’est super. Néanmoins, il faut garder les pieds sur terre, ce n’est que la mi saison. Mais nous sommes dans la bonne direction. Une fois encore, Xavi n’a pas eu de chance. Il avait un bon rythme ce week-end, mais cette fois c’est Lüthi qui l’a poussé hors de la piste. Il ne méritait pas ça. C’est injuste, mais il ne faut rien lâcher et continuer à travailler. Les résultats finiront par suivre. »

Published in Moto Gp Actualite
Alors qu’il menait les débats à deux tours de l’arrivée, Alex Marquez a été mis hors course par Lorenzo Baldassari. Xavi Vierge a été tout aussi malchanceux en chutant alors qu’il se battait lui aussi pour une place sur le podium.
  • Avec la vague de chaleur qui affecte actuellement l’Europe, le Grand Prix des Pays-Bas s’est déroulé dans d’excellentes conditions, avec une température de piste de 26 degrés.

  • Les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS étaient à la lutte aux avant-postes durant cette course qui fera date. Au sein d’un groupe d’une dizaine de motos, Marquez et Vierge semblaient en mesure de monter l’un et l’autre sur le podium.

  • Finalement, le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS repart des Pays-Bas les mains vides, Alex Marquez et Xavi Vierge ayant été les victimes de chutes pour lesquelles ils n’ont pas grand-chose à se reprocher.

Alex Marquez : DNF
  • Malgré une chute à haute vitesse ce matin au warm up dans le virage 8, Marquez avait pu prendre le départ indemne. Patient, l’Espagnol a fait très attention en début de course pour prendre le temps de retrouver ses sensations.

  • Suite à une petite erreur au premier virage du treizième tour, Marquez est parvenu en sept tours à remonter de la neuvième à la première place.

  • A la lutte avec Lorenzo Baldassari dans l’avant-dernier tour, l’Espagnol s’est malheureusement retrouvé par terre au virage trois quand l’Italien est tombé en essayant de le redoubler.

  • Marquez rétrograde à la deuxième place du championnat, six points derrière Thomas Lüthi.

« Nous n’avons rien à nous reprocher »
« Après un week-end qui avait été jusque-là difficile, nous étions devant à nous battre pour une nouvelle victoire. Il y avait beaucoup de pilotes dans le rythme, et quand on est comme ça en groupe, et que c’est aussi serré, ce type d’incident peut malheureusement se produire. C’est la course. Il faut rester positif, cette chute n’est pas la conséquence d’une erreur. Nous n’avons rien à nous reprocher, et nous aurons la chance de mettre ce Grand Prix derrière nous dès la semaine prochaine. L’objectif de la prochaine course en Allemagne sera de récupérer les commandes du championnat. »
Xavi Vierge : DNF
  • Parti de la troisième position de la grille, sa première première ligne de la saison, Vierge s’est élancé sans perdre de terrain quand les feux se sont éteints.

  • Le Catalan a même réussi à s’emparer des commandes de la course au onzième tour en doublant Brad Binder au virage 8.

  • Vierge est malheureusement tombé au vingtième tour après un contact avec Augusto Fernandez à la sortie du virage 5 alors qu’il occupait la quatrième place. Une conclusion décevante à ce qui avait alors été sa meilleure course de la saison.

  • Le pilote de 21 ans perd ainsi une place au classement général pour se retrouver douzième à 78 points du leader.

« Je luttais pour la victoire, ce qui confirme que nous avons passé un cap »
« C’est dommage, mais il faut garder le positif de ce week-end. On a très bien travaillé avec l’équipe, j’ai progressé et j’étais dans le coup en course jusqu’à ma chute. Baldassari venait de me doubler, je préparais le virage suivant quand Fernandez m’a passé et m’a accroché... Ce genre d’incident fait malheureusement partie de la course. Je luttais pour la victoire, ce qui confirme que nous avons passé un cap. Il faut maintenant que l’on se maintienne à ce niveau pour la prochaine course. Je remercie en tout cas l’équipe pour sa confiance et ses efforts. »
Joan Olivé, Team Manager
« Ce week-end se finit malheureusement bien plus mal qu’il n’avait commencé. Aucun de nos deux pilotes ne finit la course, et nous ne marquons donc aucun point au championnat. A côté de ça, nous pouvons être satisfaits d’avoir été une fois encore dans le coup. Alex était devant, il attendait le bon moment pour faire la différence quand Baldassari s’est emporté. Son attaque était désespéré et il a fait tomber Alex. J’espère que tout le monde apprendra de cet incident... Xavi était lui aussi en train de faire la preuve des progrès réalisés ce week-end. Il s’est qualifié en première ligne et il sa battait lui aussi devant jusqu’à sa chute. Une chute qui n’est d’ailleurs pas complétement de son fait. Retenons le positif de ce week-end au moment de nous rendre en Allemagne. »
Published in Moto Gp Actualite
mardi, 18 juin 2019 10:41

Marquez et le coup du chapeau

Marquez et le coup du chapeau

Published: 16 Jun 2019

Alex Marquez a remporté une superbe victoire devant ses supporters. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS décroche ainsi sont troisième succès de rang et s’empare des commandes du championnat du monde Moto2. Xavi Vierge a lui réalisé une très belle remontée jusqu’à la huitième place.

  • Les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez et Xavi Vierge s’étaient respectivement élancés des sixième et vingtième places de la grille de départ. La course s’est déroulée dans de bonnes conditions avec une température de 27 degrés.

  • Après un long bras de fer avec Tom Lüthi, Alex Marquez a pris un avantage définitif sur son adversaire dans les derniers tours de course pour aller décrocher sa troisième victoire de suite. C’est la première fois qu’un pilote réalise le coup du chapeau depuis 2017.

  • Vierge a pour sa part réalisé une brillante remontée, doublant une douzaine de pilotes pour passer la ligne d’arrivée en huitième position.

Alex Marquez : 1er

  • Après avoir évité un accrochage au premier virage, Marquez a rapidement doublé trois adversaires pour s’installer en troisième position.

  • L’Espagnol a ensuite réalisé le record du tour en 1’43.871 pour s’installer dans les roues de Lüthi et de Fernandez qui le précédaient d’un peu moins d’une seconde et demi.

  • Marquez a rapidement doublé Fernandez puis Lüthi à l’entame du quatorzième tour. Trois tours plus tar, Marquez avait réussi à porter son avance à 0.6 seconde pour s’assurer la victoire.

  • Grâce à ce succès, Marquez s’empare des commandes du championnat du monde avec 7 points d’avance sur Lüthi et 22 sur Navarro.

«Je suis le plus heureux ! Troisième victoire de suite et une place de leader à la clef »

« Je suis le plus heureux ! Troisième victoire de suite et une place de leader à la clef... Ce succès à domicile est très important, c’était une course difficile à contrôler. Il y a eu un contact au premier virage qui m’a fait perdre un peu de temps. J’ai revenir au fil des tours, je savais qu’il ne fallait pas faire d’erreur et rester très constant pour espérer gagner. J’ai appliqué cette stratégie. Quand je me suis retrouvé derrière Lüthi, j’ai vu que j’étais un peu mieux que lui. C’est comme ça que j’ai pu le doubler. On se retrouve en tête du championnat, je suis vraiment heureux pour l’équipe. »

Xavi Vierge : 8e

  • Qualifié au milieu de la septième ligne, Vierge a pris un très bon départ pour se glisser dans le top dix avant même la fin du premier tour.

  • Le pilote espagnol de 21 ans a ensuite doublé Sam Lowes pour s’emparer de la septième place au sixième tour.

  • A la lutte pour la sixième place avec Luca Marini et Marcel Schrotter, Vierge a finalement perdu deux positions dans le dernier tour, passant sous le drapeau à damier en huitième position.

« J’ai pu modifier mon pilotage pour réaliser une belle remontée »

« Drôle de week-end... On a bien commencé vendredi et puis samedi en cherchant à progresser nous avons perdu la route. On s’est repris hier soir et l’équipe a pu me fournir une meilleure moto pour la course. Elle m’a permis de continuer à apprendre, de modifier mon pilotage pour être plus performant. C’est comme ça que j’ai pu remonter. Même si ça n’est pas le résultat que nous espérions, après un week-end difficile la performance est honorable. Et puis une fois encore, nous avons appris des choses qui nous seront utiles pour la suite. Partir de la vingtième place n’était pas non plus facile, mais j’ai évité les pièges, ce que je n’avais pas su faire à Austin et au Mugello. »

Joan Olivé, Team Manager

« On est vraiment très content de la maturité qu’Alex affiche aujourd’hui «

« Encore une superbe journée pour l’équipe. Troisième victoire de suite pour Alex, c’est magnifique. On voit qu’il gère aujourd’hui aussi bien les essais que la course. Il est capable d’utiliser au mieux ses pneus de bout en bout de la course. On est vraiment très content de la maturité qu’il affiche aujourd’hui. De son côté, Xavi a réalisé une belle remontée. C’est l’aspect positif que nous devons retenir. Il faut néanmoins que l’on continue de travailler pour être plus constant tout au long du week-end. On va profiter de la journée de test de mardi pour chercher des solutions afin qu’il se sente plus à l’aise sur la moto. »

Published in Moto Gp Actualite

Valentino Rossi, plus de 20 ans en moto GP et comme le confirme le dernier résultat à Assen dimanche passé, la passion et la compétitivité sont toujours làn !

Alors quid pour 2019 (et 2020) ? Le champion Italien se confie en ne niant pas vouloir continuer en 2019 si sa compétitivité est toujours au beau fixe, le contrat devrait être confirmé avant la mi-saison 2018 

Valentino Rossi "Cela dépendra de ma compétitivité, mais si tout est en ordre, il se pourrait que je continue à rouler au-delà de 2018. Quand j'ai signé avec Yamaha le contrat actuellement en cours, je pensais que ce serait probablement le dernier mais je n'étais pas sûr. La poursuite de ma carrière dépendra de beaucoup de facteurs et je déciderai au cours de la première partie de la saison prochaine. Si je suis toujours compétitif et que je m’en sens capable, je continuerai."

Wait and see 

 

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 25 Jun 2017

Franco Morbidelli a célébré le renouvellement de son contrat avec le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS de la plus belle des manières. L’Italien a en effet triomphé avec la manière sur le circuit d’Assen en remportant une course des plus animées.

Parti de la pole pour la quatrième fois cette saison, Morbidelli s’est immédiatement lancé dans une âpre bataille en compagnie de Tom Lüthi, Takaaki Nakagami, Mattia Pasini, Miguel Oliveira et son coéquipier Alex Marquez. Une bagarre qui va durer du premier au dernier tour de cette huitième course du championnat du monde Moto2

Les 105 000 spectateurs massés autour de la piste hollandise n’ont rien raté de ce formidable spectacle, les positions des uns et des autres changeant à chaque virage. Il faudra attendre le dernier tour pour voir Morbidelli lancer une attaque décisive sur Lüthi.

Impressionnant d’assurance et de maîtrise, Morbidelli n’a laissé aucune chance à son adversaire suisse, déterminé à décrocher ce qui est sa cinquième victoire en huit courses. Preuve de l’intensité de la bagarre, les cinq premiers à l’arrivée terminent avec seulement 0.7 seconde d’écart. Grâce à sa victoire, Morbidelli compte douze points d’avance sur Lüthi alors que la prochaine course en Allemagne marque le cap de la mi-saison.

Marquez a lui aussi fait le spectacle à Assen. Au guidon de sa Kalex, l’Espagnol s’est battu dans le groupe de tête jusqu’à l’approche de l’arrivée.

Ce qu’en toute fin de course que Marquez a dû lâcher prise, préférant assurer les points au championnat plutôt que de prendre des risques inutiles. Sa sixième place lui permet en effet de consolider sa troisième place au général.

Franco Morbidelli : 1er 
« J’ai tout donné aujourd’hui, et c’est qui donne à cette victoire un goût si particulier. La bataille était tellement intense que j’ai vraiment puisé dans mes dernières ressources durant les cinq derniers tours. J’ai ainsi pu rester au contact et préparer mon attaque à la fin. Je savais que je pouvais gagner et j’ai bouclé mon dernier partiel comme si je jouais ma vie. Je n’ai pas fait d’erreur et ça a fonctionné. Mon attaque était parfaite et personne n’a pu me redoubler à la dernière chicane. C’est sans nul doute la plus serrée de mes victoires depuis le début de la saison et je suis vraiment heureux d’avoir gagné dans ces conditions. C’était important de retrouver le chemin du podium après deux courses difficiles et je ne pouvais rêver mieux pour fêter la reconduction de mon contrat avec Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS. »

Alex Marquez : 6e 
« La bataille a été rude et je pense que les fans en ont eu aujourd’hui pour leur argent. Toutefois, je ne peux pas être totalement heureux car j’espérais mieux aujourd’hui. Nous n’avons eu qu’une seule journée de test sur le sec et les conditions étaient très différentes aujourd’hui. Je n’avais pas suffisamment de feeling avec la moto pour me battre pour le podium jusqu’à la fin. C’est dommage mais d’un autre côté je n’ai pas trop perdu de points au championnat. J’ai fini la course sur une place honnête et j’espère être en mesure de faire mieux la semaine prochaine en Allemagne. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« L’intensité de cette course était incroyable et je pense que les fans s’en sont régalé. On aurait dit à certains moments du Moto3. Gagner à l’issue d’une telle bagarre est toujours plus doux et savoureux. Franco a fait du super boulot car après avoir manqué le podium lors des deux dernières courses, certains commençaient à dire qu’il souffrait de la pression. Il a prouvé aujourd’hui qu’il pouvait la maîtriser en bouclant un dernier tour incroyable d’un point de vue de la stratégie. Il a vécu une journée incroyable après avoir signé un nouveau contrat le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS et sa performance permet de comprendre pourquoi nous voulions le garder pour l’avenir. Alex a lui aussi contribué au spectacle de la journée et si son résultat n’est pas celui qu’il aurait aimé, il est toutefois largement positif. Il a fini la course à une bonne place et il ne fait aucun doute qu’on le reverra très vite sur le podium. »

Published in Moto Gp Actualite

Published: 11 Jun 2017

Devant des tribunes biens remplies, Tito Rabat a poursuivi sa quête de points à l’occasion du Grand Prix de Catalogne. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a en effet franchi la ligne d’arrivée du circuit de Barcelone en quinzième position.

Ce résultat arrive après deux onzième places au Mans et au Mugello et fait que Rabat est rentré dans les points de toutes les courses qu’il a terminées.

Dix-neuvième sur la grille, l’Espagnol a eu du mal en début de course à doubler dans le trafic. Il a réussi à déborder Andrea Iannone à deux tours de l’arrivée pour s’emparer de la quinzième place.

Pour Jack Miller, l’ambition de finir dans le top dix a pris fin au quatorzième tour. L’Australien est tombé dans le virage cinq alors qu’il pointait en dixième position.

Après un début de course incisif, Miller roulait à sa main en essayant de préserver ses pneus pour la fin de course. Fort d’un meilleur feeling avec son train à la suite des modifications apportées aux réglages de sa moto, Miller avait réaliser le quatrième meilleur temps du warm up.

Les progrès enregistrés arrivent à point nommé puisque le prochain Grand Prix se déroulera dans quinze jours à Assen, sur le circuit où Miller s’était imposé l’an dernier.

Tito Rabat : 15e 
« J’aurais aimé obtenir un meilleur résultat devant mon public, mais j’ai eu beau tout donné, cela n’a pas été possible. Je me sentais mieux en fin de course, plus à l’aise, et le point positif c’est que je ne finis qu’à quarante secondes du vainqueur alors que l’an dernier j’étais à plus d’une minute. J’ai donc gagné vingt secondes. J’ai marqué des points de toutes les courses que j’ai terminées cette saison, mais je dois faire mieux pour trouver le rythme en début de course afin de pouvoir doubler. » 

Jack Miller: DNF 
« J’avais un bon rythme ce matin au warm up après que nous avons amélioré les réglages de la moto, et j’ai pu faire un bon début de course en roulant en 1’47. J’ai rattrapé le groupe de Rossi, Lorenzo et Zarco et je me sentais à l’aise. Et puis je suis arrivé en bas de la descente, j’ai freiné au même endroit... Et je me suis fait piéger, je suis tombé. Je suis déçu car j’avais bossé dur pour me retrouver à cette place et je me sentais bien alors que nous étions à onze tours de l’arrivée. Le point positif c’est que j’ai retrouvé du feeling avec l’avant. Je suis maintenant impatient de me retrouver à Assen pour la prochaine course. » 

Michael Bartholemy : Team Principal
« Jack avait le rythme pour se battre pour un top dix et nous l’avons constaté dès ce matin au warm up avec son quatrième temps. C’est dommage qu’il n’ait pas pu finir la course car il était plus rapide que les pilotes qui le précédaient. C’est toujours difficile pour Tito mais il n’a rien lâché et il a pu finir fort pour aller chercher un point. Il faut maintenant qu’il améliore son rythme en début de course. » 

Published in Moto Gp Actualite
jeudi, 08 juin 2017 06:45

#DutchGP les horaires modifiés !

En raison de la formule 1 les horaires du #DuctchGP ont été modifiés  

Vendredi

9.00 à 9.40 Moto3 Essais libres 1

9.55 à 10.40 MotoGP Essais libres 1

10.55 à 11.40 Moto2 Essais libres 1

13.10 à 13.50 Moto3 Essais libres 2

14.05 à 14.50 MotoGP Essais libres 2

15.05 à 15.50 Moto2 Essais libres 2

Samedi

9.00 à 9.40 Moto3 Essais libres 3

9.55 à 10.40 MotoGP Essais libres 3

10.55 à 11.40 Moto2 Essais libres 3

12.35 à 13.15 Moto3 Qualifications

13.30 à 14.00 MotoGP Essais libres 4

14.10 à 14.25 MotoGP Qualifications 1

14.35 à 14.50 MotoGP Qualifications 2

15.05 à 15.50 Moto2 Qualifications

Dimanche

8.40 à 9.00 Moto3 Warm up

9.10 à 9.30 MotoGP Warm up

9.40 à 10.00 Moto2 Warm up

11.00 Moto3 Course 22 tours (99,9 km)

13.00 MotoGP Course 26 tours (118,1 km)

14.30 Moto2 Course 24 tours (109,0 km)

Published in Moto Gp Actualite