Published: 10 Sep 2017

Concentré et déterminé, Jack Miller a aujourd’hui décroché une brillante sixième place le circuit de Misano détrempé par la pluie.

Toujours aussi adroit sur le mouillé, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a ainsi obtenu son second top six de la saison alors qu’il s’était élancé de quatorzième position de la grille de départ.

Son précédent top six, réalisé au Grand Prix des Pays-Bas, remontait au mois de juin.

Déterminé à inscrire un maximum de points après sa difficile séance de qualification, l’Australien a tenu parole malgré une piste particulièrement glissante sur laquelle les chutes ont été aujourd’hui très nombreuses.

Neuvième dès la fin du premier tour, Miller s’est rapidement retrouvé engagé dans une lutte pour la cinquième place en compagnie de Viñales et Crutchlow.

Le pilote du Team Estrella Galicia s’est emparé de cette cinquième place au sixième tour, et après avoir longtemps au coude à coude avec Viñales il lui a fallu rendre la main à cause du manque de grip de son pneu arrière du côté gauche. C’est ce qui ne lui a pas permis de résister en fin de course à Pirro.

Cette sixième place tombe à point nommé pour remettre Miller en pleine confiance avant la prochaine course organisée dans deux semaines à Aragon.

Lui aussi en quête de points, Rabat a pour sa part déchanté dès le début de course à cause d’un manque de grip sur la piste détrempée de Misano. Des conditions décidément peu idéales pour l’Espagnol qui avait très bien roulé aux essais sur le sec.

Revenu à la treizième place au dix-septième tour, Rabat pensait néanmoins pouvoir mener à bien sa mission. Malheureusement, trois tours plus tard, une chute au virage six mettait fin à sa course.

Jack Miller : 6e 
« En début de course je sentais que j’étais un peu plus rapide que Viñales et Crutchlow, mais dans les derniers tours mon rythme a baissé et j’ai compris que j’avais changé un peu trop de map moteur pour épargner mon pneu arrière. J’étais pas trop mal sur l’angle maxi mais je manquais de drive et je n’ai pas pu accrocher Pirro dans les derniers tours. C’est quoi qu’il en soit mon meilleur week-end depuis la reprise du championnat et je suis content d’avoir pu marquer ces points avant la prochaine course à Aragon. » 

Tito Rabat : DNF
« En début de course, je n’avais aucun grip de l’arrière et je ne sais pas pourquoi. Mes premiers tours ont donc été compliqués sur cette piste détrempée. J’ai ensuite réussi à prendre un meilleur rythme pour rattraper les pilotes qui me précédaient et me retrouver ainsi en mesure de finir dans les points. Et puis en ouvrant les gaz au virage six j’ai perdu l’arrière. Je suis déçu pour l’équipe et pour moi car je voulais terminer cette course malgré les difficiles conditions. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Je suis content du résultat de Jack, mais je suis d’autant plus heureux de le voir revenir au meilleur de sa forme avec une bonne pointe de vitesse et de la constance dans le rythme. Et on ne sait pas ce qui aurait pu se passer si Jack avait pu doubler plus tôt Viñales et Crutchlow. Sixième, c’est un résultat parfait compte tenu des conditions, et j’espère maintenant que nous pourrons maintenir ce niveau lors de la prochaine course à Aragon. C’est dommage que Tito n’ait pas pu aller au bout de ce Grand Prix car il était lui aussi en mesure de finir dans les points. »

Published in Moto Gp Actualite

Vainqueurs en 2015 et 2016, les Honda Boys sont plus que jamais confiant. 

Marc Marquez aura a coeur de faire oublier sa mésaventure "So British", mais pour lui la victoire ne sera pas son seul objectif, il visera une place lui permettant de rester dans le top du classement.

Marc Marquez:" « Nous chercherons à être aussi fort que possible, non pas avec la victoire comme seule cible , mais prêt à nous battre pour celle-ci si nous en avons la possibilité. Nous allons travailler pour obtenir le meilleur résultat possible. Nous avons eu un test positif ici en Août, donc nous irons là - bas prêt dès le  vendredi matin. »

Source Gpone.com

Published in Moto Gp Actualite
jeudi, 06 octobre 2016 11:16

Marquez et Doohan au même niveau

Marc Marquez n'a que 23 ans et pourtant il a déjà un beau palmarès de record derrière lui !

 

Il rentre (si ce n'est pas encore fait) dans la cour des grandes légendes du Motogp, et il vient d’égaliser le record personnel de l'une d'entre elles au nombre de victoire, il s'agit ni plus ni moins de Mike Doohan qui comptabilise 54 victoires.

 

Battra t'il un jour le record d'un certain Valentino Rossi ou même de Giacomo Agostini en tout cas il est bien parti !

 

Wait and see 

 

REJOINGNEZ NOUS SUR FACEBOOK

 

 

 

Published in Moto Gp Actualite