jeudi, 08 novembre 2018 07:09

Franco Morbidelli douzième à Sepang

 

Publié: 4 Nov 2018

Le pilote du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS prend le contrôle du classement Rookie of the Year, son coéquipier Tom Luthi terminant en seizième position.

La chaleur tropicale et la température de la piste etaient à 53 degrés à Sepang alors que Franco Morbidelli et Tom Luthi, les pilotes Marc VDS prenaient la piste pour le Grand Prix de Malaisie, 18ème manche du Championnat du Monde MotoGP.

Franco Morbidelli était 20ème au warm-up sur une piste encore en train de sécher après la pluie. Lors de la course, Morbidelli a poussé fort dans la première moitié pour être dans les points. Morbidelli a terminé sa sixième course consécutive en marquant des points avec une 12e place. Il est 14ème au classement avec 50 points et premier au classement des rookies.

Tom Luthi a terminé le warm up 21ème pour se préparer à remporter ses premiers points au championnat. Avec un début de course calme et constant, Luthi a mené une longue bataille avec Bradley Smith. Le duel s’est à continué jusqu’au bout pour marquer le dernier point. Luthi a raté les points par seulement deux secondes et a terminé 16e pour la cinquième fois de la saison.

La finale du Championnat du Monde MotoGP aura lieu du 16 au 18 novembre à Valence en Espagne.

Franco Morbidelli: 12ème, +30.933

“Je suis très satisfait du travail accompli par l'équipe ce week-end”

«Je suis content de ce résultat. Ce fut agréable de gagner autant de positions après avoir pris le 19e place sur la grille. Je suis très satisfait du travail accompli par l'équipe ce week-end et maintenant, je suis vraiment impatient de participer à la dernière course à Valence. ”

Tom Luthi: 16ème, +41.820

“Dommage que je sois encore seizième et si près du but”

«C’était une course chaude et j’ai eu un peu de difficulté avec le grip à l’arrière pour les deux premiers tours et j’ai failli tomber dans le dernier virage. Mais ensuite, j'ai trouvé un bon rythme et je me sentais bien sur la moto, mais plus tard, je me suis retrouvé aux prises avec une mauvaise adhérence arrière et j'ai perdu du temps, ce qui m'a coûté une chance de remporter quelques points. J'étais très proche et donc dommage que je sois encore à la seizième place. ”

Published in Moto Gp Actualite

Morbidelli décroche une impressionnante huitième place à Phillip Island

Published: 28 Oct 2018

Franco Morbidelli a obtenu son meilleur résultat de la saison en franchissant la ligne d’arrivée en huitième position. Il consolide ainsi sa première place au classement du meilleur débutant de la catégorie MotoGP. Tom Lüthi a terminé en seizième position.

Les pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS ont pu aujourd’hui profiter de bien meilleures conditions qu’aux essais. Du vent, mais aussi un beau soleil les ont accompagnés lors de la dix-septième épreuve de la saison.

Franco Morbidelli a profité du warm up pour préparer sa course en signant le onzième meilleur chrono. En course, l’Italien est parvenu à se hisser à la treizième place dès les premiers tours avant de se lancer dans un intense duel avec Aleix Espargaro. Dixième au 19e tour, Morbidelli a donné un dernier coup de rein avant l’arrivée pour déborder Espargaro et passer sous le drapeau à damier en huitième position. L’Italien occupe la 14e place du classement général avec 46 points.

Seizième ce matin au warm up, Tom Lüthi était plutôt confiant au moment du départ. Très vite 17e dans un groupe où se trouvaient également Scott Redding et Takahaki Nakagami, le pilote suisse a malheureusement eu plus de mal sur la seconde partie de la course. Manquant de vitesse en virage, il a fini seizième, à la porte des points pour la quatrième fois de la saison.

Le prochain Grand Prix MotoGP se déroulera du 2 au 4 novembre sur le circuit de Sepang, en Malaisie.

Franco Morbidelli : 8e, +21.805

« Je suis très content d’avoir obtenu mon meilleur résultat en MotoGP »

« Je suis heureux de ce résultat, le meilleur depuis mes débuts en MotoGP. On a fait du bon travail pour profiter des abandons de nos adversaires. Notre choix de pneus était le bon et j’ai pu rouler sur un bon rythme, notamment sur la seconde partie de la course. C’est ce qui m’a permis de rentrer dans le top dix. Je tiens à remercier mon équipe pour avoir trouvé ce week-end les bons réglages pour ce circuit. »

Tom Lüthi : 16e, +48.226

« Je suis déçu de finir encore seizième à la porte des points »

«  J’ai eu un bon rythme durant les dix premiers tours et j’ai pu rester dans le groupe avec lequel j’avais réussi à partir. Et puis j’ai commencé à perdre du grip sur l’angle et je n’arrivais plus à passer suffisamment vite dans les virages à gauche. La moto sous-virait et c’est comme ça que j’ai perdu beaucoup de temps. Je suis déçu de finir encore seizième à la porte des points. »

 
Published in Moto Gp Actualite
lundi, 22 octobre 2018 08:41

Morbidelli onzième à Motegi

 

Published: 21 Oct 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli conserve la tête du classement du “Rookie of the Year” grâce à sa onzième place à l’arrivée du Grand Prix du Japon. Tom Lüthi a fini la course en vingtième position.

Les pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS ont profité d’excellentes conditions météorologiques pour la seizième épreuve du championnat du monde MotoGP.

Rassuré par son douzième temps obtenu au warm up, Franco Morbidelli a pris le départ convaincu de pouvoir faire une bonne course malgré les difficultés rencontrées aux essais. Parti de le trafic, le champion du monde Moto2 s’est rapidement installé en seizième position. Patient et convaincu de pouvoir se battre pour le top dix, Morbidelli a finalement décroché la onzième place à deux tours de l’arrivée. Avec désormais 38 points, il conserve le leadership du classement du “Rookie of the Year”.

Vingt-deuxième du warm up, Tom Lüthi s’attendait à vivre une course longue et difficile. Malgré un bon départ, le Suisse a souffert en début de course d’un manque de grip et de feeling avec sa moto. Les choses se sont améliorées sur la seconde partie, mais il était alors trop tard pour espérer remonter au-delà de la vingtième place.

La prochaine course se déroulera du 26 au 28 octobre en Australie, sur le circuit de Phillip Island.


Franco Morbidelli : 11e,  +25.931

« Finalement, j’ai pu rouler plus vite en course et finir aux portes du top dix »

«  Nous avons été en difficulté sur ce circuit tout au long du week-end, et malheureusement j’ai abîmé une moto en qualification. Mais en course, j’ai pu finalement rouler plus vite. J’ai réussi à maintenir un bon rythme pour terminer aux portes du top dix. Je suis très content parce que ce tracé est difficile pour nous avec toutes ces accélérations. »

Tom Lüthi : 20e, +52.707

« J’ai eu du mal avec le grip arrière et pour mettre le pneu en température »

«  Dès le début de course j’ai eu ce problème de ne pas arriver à trouver le feeling avec la moto. J’ai pris un bon départ, eu une bonne réaction et me suis bien lancé, mais j’ai alors eu du mal avec le grip arrière et pour mettre le pneu en température. Cela m’a fait perdre le contact des pilotes qui étaient devant moi. A mi-course mon rythme était meilleur mais il était alors trop tard. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 1 Jul 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez s’est classé troisième d’une course âprement disputée sur le circuit d’Assen. Joan Mir a lui fini le Grand Prix des Pays-Bas en cinquième position.

Marquez et Mir ont ainsi obtenu un solide double top cinq pour le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS à l’issue d’une course qui s’est déroulée, comme les essais, dans d’excellentes conditions climatiques malgré un peu de vent.

Victime de deux chutes aux essais, Marquez a parfaitement redressé la barre en course. Cinquième dans les premiers tours, deuxième au septième tour, l’Espagnol s’est un moment battu avec Lorenzo Baldassari avant de terminer troisième à 2.1 seconde du vainqueur, Francesco Bagnaia.

Parti de la neuvième place, Mir a bondi de la troisième ligne de la grille pour se hisser très vite en quatrième position au côté de son coéquipier Marquez. Un temps troisième, un podium semblait à sa portée jusqu’à ce qu’il ne rétrograde en cinquième position. Une place qu’il a solidement défendu durant les dix derniers tours.

Pour Marquez, c’est le cinquième podium en huit courses. Ce résultat lui permet de consolider sa troisième place au classement général avec un total de 110 points. Mir occupe la cinquième place du championnat avec 75 points.

Alex Marquez: 3e, +2.179
« C’est bien de finir le week-end d’Assen sur un podium, surtout après avoir détruit deux motos. J’ai eu du mal aux essais et en qualification. La course a été longue et difficile, mais malgré le vent j’ai réussi à conserver un bon rythme. J’ai néanmoins commis quelques petites erreurs qui m’ont fait perdre du temps. Je ne suis pas totalement satisfait de mon week-end, notamment à cause de ces erreurs. »

Joan Mir: 5e, +4.342
« Cela a été une course difficile et j’espérais un meilleur résultat. Malheureusement j’ai connu des problèmes qui ont fait que je n’ai pas pu rouler plus vite. Je devais vraiment forcer et nous allons devoir analyser les datas pour préparer la prochaine course. Compte tenu du rythme que j’avais ce week-end ça n’est pas le résultat que j’espérais. Je reste convaincu que nous pourrons nous battre pour le podium en Allemagne dès la prochaine course. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 22 Oct 2017

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Jack Miller a été accueilli en héros par les fans australiens à l’arrivée de son Grand Prix national qu’il a terminé en septième position.

Un résultat exceptionnel compte tenu que Miller courait avec un tibia récemment fracturé sur lequel lui ont été posées une plaque et sept vis.

Parti sur les chapeaux de roue, Miller a surpris tous les cadors du MotoGP pour s’emparer d’emblée de la première place. Une position qu’il défendra durant les quatre premiers des vingt-sept tours de course.

Encouragé par le public, Miller n’a pas hésité à attaquer Valentino Rossi, Maverick Viñales et le futur vainqueur Marc Marquez à l’entame du Grand Prix.

Le courageux Australien est resté à la lutte pour le podium jusqu’à la mi-course. Son pneu arrière perdant du grip, il s’est par la suite employé à se maintenir dans le top dix.

Blessé il y a trois semaines alors qu’il s’entraînait avec une moto de trial, Miller a ainsi vu sa détermination et son travail de récupération récompensés.

Rabat a quant à lui raté les points pour seulement huit centièmes de seconde. Quatorzième sur la grille, l’Espagnol s’est classé seizième, juste derrière le pilote officiel Ducati Jorge Lorenzo.

La prochaine course se déroulera le week-end prochain en Malaisie sur le circuit de Sepang. Ce sera la troisième et dernière étape de cette tournée outre-mer.

Jack Miller : 7e 
« C’était génial de mener la course ici à Phillip Island, mais peut-être qu’en attaquant d’emblée si fort j’ai compromis la suite. J’ai dû en effet changer de programmation moteur, mon pneu s’était dégradé. J’aurais bien aimé pouvoir attaquer un peu plus à la fin, mais globalement nous avons fait un bon week-end compte tenu de ma blessure. Cinquième sur la grille et septième sous le drapeau à damier devant mon public, je suis content du résultat. »

Tito Rabat : 16e 
« J’aime bien marquer des points, et même si je n’y suis pas parvenu aujourd’hui il y a quand même pas mal de choses positives à conserver de ce week-end à Phillip Island. J’ai surtout beaucoup appris en roulant dans des conditions mixtes durant les trois jours. C’est une bonne avancée pour moi. Je suis content de ma course et j’attends maintenant la suivante le week-end prochain à Sepang. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Jack a fait un gros effort pour finir septième compte tenu de sa blessure et nous savons que sur ce circuit le grip de l’arrière est toujours un problème sur la seconde partie de la course. Pour une équipe privée, finir dans le top dix en MotoGP est toujours une bonne chose. C’est dommage que Tito ait raté d’un rien le point de la quinzième place, mais il a fait lui aussi un bon travail dans des conditions qui n’ont jamais faciles pour lui. Nous pouvons désormais préparer notre prochain Grand Prix en Malaisie. »

 
Published in Moto Gp Actualite
mardi, 26 septembre 2017 14:18

“Magic Morbidelli” s’impose à Aragon

“Magic Morbidelli” s’impose à Aragon

Published: 24 Sep 2017

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli a remporté aujourd’hui sur le circuit Motorland d’Aragon sa huitième et peut-être plus important victoire de la saison.

Armé d’un sang-froid à toute épreuve, Morbidelli est parvenu à contenir dans le dernier tour un ultime assaut de son compatriote Mattia Pasini au terme d’une course haletante.

Une performance magique pour le leader du championnat qui a pris l’avantage dans le virage neuf du dernier tour de course.

En tête dès la fin du premier tour, Morbidelli n’a rien lâché quand Pasini l’a rejoint, refusant de faire le moindre calcul par rapport au championnat.

Cette victoire est une parfaite réponse pour le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS qui, après sa chute à Misano, avait compromis sa conquête du titre.

Le pilote italien reprend ainsi 21 points d’avance sur son Tom Lüthi, son plus proche adversaire, quatrième aujourd’hui sous le drapeau à damier.

Malheureusement pour Alex Marquez, une condition physique encore perfectible l’a empêché de profiter de sa place sur la première ligne de la grille de départ. Le favori de l’étape a dû se résoudre à l’abandon à cause d’une jambe gauche engourdie, un problème dû à sa blessure à la hanche causée par sa chute à Misano.

Durant les premiers tours de course, Marquez s’était installé en troisième position avec l’espoir de monter sur le podium. Contraint à l’abandon, Marquez devrait être de nouveau en pleine forme pour la prochaine course au Japon, dans trois semaines.

Franco Morbidelli : 1er 
« Je n’ai pas changé d’approche aujourd’hui. J’ai couru comme je le fais toujours, en donnant le maximum, et c’est ce qui a payé. J’ai essayé de m’échapper en début de course mais Pasini m’a rapidement rejoint. A partir de là, il me fallait prendre une décision. Rester calme et piloter en pensant au championnat, ou bien me battre. J’ai choisi la seconde option pour essayer de gagner la course. Et c’est pour cela que je suis très heureux de cette victoire. »

Alex Marquez : DNF
« La douleur n’a pas été mon plus grand problème. En fait, c’est ma jambe qui s’est engourdie parce que ma hanche est gonflée et compresse le nerf sciatique. Je savais avant le départ que cette course serait compliquée. J’avais quand même décidé de tenter ma chance, mais je n’ai malheureusement pas pu aller au bout. Je vais maintenant me soigner et me préparer pour le prochain Grand Prix au Japon. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Avant la course, j’avais parlé avec Franco pour lui demander de penser au championnat et de contrôler son avance sur Lüthi pour le championnat. Bien évidemment, il a fait tout le contraire ! Une fois l’arrivée franchie, la satisfaction de la victoire est grande, mais pendant tous ses tours nous avons retenu notre souffler car la bagarre avec Pasini était terrible. Si Franco avait joué la sécurité aujourd’hui, nous n’aurions pas pu le blâmer. Mais il fait un super boulot et a ainsi rattrapé son erreur de Misano. Je pensais avant le départ qu’Alex pourrait finir la course malgré sa condition physique. Une sixième place aurait été un très bon résultat mais sa décision de s’arrêter était la bonne. »

Published in Moto Gp Actualite

Blessé lors de la deuxième journée des tests de Sepang, Tito Rabat a été opéré avec succès à l’hôpital universitaire Dexeus de Barcelone, mercredi après-midi.

Réalisé par les docteurs Xavier Mir –responsable des interventions chirurgicales des extrémités et du service de microchirurgie de l’hôpital universitaire Dexeus et en charge de la traumatologie pour le MotoGP- et Ignacio Ginebreda –responsable de la chirurgie des extrémités des membres inférieurs- cette intervention chirurgicale a été un succès.

Au cours des deux heures d’opération, l’équipe de chirurgiens a procédé aux interventions suivantes :

  • nettoyage et couture des lacérations avec perte de peau du genou gauche. Un passage au scanner a confirmé que tendon quadricipital était endommagé mais pas rompu.
  • Insertion de vis pour stabiliser la fracture distale du radius au niveau de la main gauche.
  • Insertion d’une plaque et de vis pour stabiliser une petite fracture du cinquième métacarpe de la main droite.
  • Immobilisation du pied droit pour traiter la facture d’une phalange distale.

Un nouveau bilan sera établi d’ici 48 heures et Rabat restera jusque-là à l’hôpital afin de subir un traitement antibiotique par intraveineuse pour combattre toute infection durant les quatre prochains jours. Lundi, l’ex-champion du monde Moto2 sera de nouveau examiné par les docteurs afin de valider un programme de rééducation.

Michael Bartholemy : Team Principal
« La bonne nouvelle, c’est que l’intervention chirurgicale que Tito a subi la nuit dernière a été un succès. Evidemment, la mauvaise nouvelle concerne la liste des blessures que lui a valu sa chute à Sepang. Celle au genou est la plus sérieuse car la plaie est ouverte et le risque d’infection sérieux. C’est pour cela qu’il sera gardé à l’hôpital cette semaine. Lundi, après de nouveaux examens médicaux, nous aurons une idée plus précise du temps qu’il faudra pour assurer sa guérison. On connaît Tito et on sait bien qu’il doit déjà penser au voyage à Phillip Island. Mais il faut être réaliste. Cela n’aurait aucun sens de revenir sans avoir pris le temps de récupérer pour être en mesure physiquement de répondre aux exigences du pilotage d’une MotoGP. »

Published in Moto Gp Actualite
mardi, 31 janvier 2017 15:12

Chute de Rabat et retour en Espagne

Lors de cette 2ème journée de test moto GP sur le circuit détrempé de Sepang, le pilote du Team Estrella Galicia Marc VDS, Tito Rabat a chuté lourdement dans le virage 11.

Blessé au pied et au genou, le pilote Esagnol devrait rapidement rejoindre l'Espagne pour y être soigné

Michael Bartholemy - Team Principal :

« Ce n’est pas le début de testing que nous espérions. En effet, Tito ne pourra pas rouler demain à cause de sa chute dans le virage 11. Il est toujours à l’hôpital de Putrajaya pour passer de nouveaux examens, mais de ce que nous savons pour l’instant, Tito souffre de lésions au genou gauche, de blessures à deux orteils de son pied gauche et de douleurs au poignet droit. Quand les examens seront terminés, il retournera au plus vite en Europe pour y être soigné. Le retard pris ce matin à cause de la pluie n’a arrangé personne. Comme on avait déjà pu s’en rendre compte lors du dernier Grand Prix, le nouveau revêtement est très long à sécher. Cela nous a coûté un temps précieux. La bonne nouvelle, c’est que les responsables du circuit ont semble-t-il des solutions à apporter. Nous devrions être dans une meilleure situation en octobre prochain pour le Grand Prix de Malaisie. »

Bonne chance à lui et prompt rétablissement

 

 

 

 

 

Published in Moto Gp Actualite
mercredi, 30 novembre 2016 15:44

Lorenzo devra adapter son style

Selon Gigi Dall'Igna Team Manager de Ducati, Jorge Lorenzo devra impérativement changer son style de pilotage pour vaincre avec la Ducati.

 

Gigi Dall'Igna: «Jorge est un garçon intelligent. Il comprend que sa nouvelle machine est complètement différente de la Yamaha. Il doit se familiariser avec sa nouvelles moto. Ensuite il devra adapter son style de pilotage afin qu'il puisse bénéficier des points forts de la Ducati. D'autre part, nous devons tout faire pour qu'il ait la meilleure moto possible. Cela signifie que nous devons d'abord comprendre ce dont il a besoin pour aller vite. Ensuite, nous devons comprendre ce que nous devons changer pour adapter la moto le mieux possible à son pilotage. Nous travaillerons ensemble pour que nous puissions atteindre nos objectifs. "

 

Wait and see

Source: Speedweek.com

Published in Moto Gp Actualite
vendredi, 25 novembre 2016 08:35

Retour du Moto Gp à Spa en 2020 ?

On ne va pas le crier trop fort ! Mais selon la nouvelle directrice du Circuit de Spa-Francorchamps, Nathalie Maillet, on pourrait voir débarquer le Moto Gp en Belgique dans les années à venir, l'objectif est fixé pour 2020.

Oui mais, pour cela il faudra, revoir la totalité des infrastructures, les zones de dégagements et surtout convaincre les politiques.

En tout cas les premiers contacts avec la Dorna ont eu lieu mais à présent un futur calendrier de rencontre n'a pas encore été déposé

Nathalie Maillet Directrice Spa-Francorchamps:

«Accueillir des courses F1 et MotoGP n’est pas incompatible puisque certains circuits le font (NDLR: Austin au Texas, Barcelone, Spielberg en Autriche, Silverstone en Grande-Bretagne ou Sepang en Malaisie). Nous savons que cela nécessiterait des travaux importants pour répondre aux exigences sportives et sécuritaires spécifiques de ces disciplines et ces investissements ne se feront que si leur rentabilité est avérée. Mais à ce stade, ce n’est pas un projet fou: on veut penser qu’il est faisable.»


Source:L'avenir.net

Wait and see 

Published in Moto Gp Actualite
Page 1 sur 2