Son coéquipier du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez chute en se battant pour le podium.

Après deux journées d’essais perturbées par la pluie, la course s’est déroulée sur une piste sèche par une température de 27 degrés.

Parti de la 20e place, le rookie Mir s’est parfaitement bien élancé, doublant une dizaine d’adversaires dans le premier tour. Septième à l’issue du deuxième tour, le champion du monde Moto3 en titre s’est ensuite battu comme un beau diable malgré un manque de grip à l’arrière pour décrocher son septième top dix de la saison.

Marquez a confirmé son potentiel pour le podium dès le matin en signant le troisième temps du warm up. Patient dans les premiers tours de course, l’Espagnol s’est engagé ensuite dans une féroce bataille avec Luca Marini pour la troisième marche du podium.

C’est dans le dernier virage du dernier tour de course que Marquez a élargi sa trajectoire pour tenter de doubler son adversaire et a chuté à quelques mètres du drapeau à damier.
 
Alex Marquez: DNF
« C’est dommage car je me suis battu pour le podium jusqu’au dernier virage. J’étais plus rapide que le groupe, mais dans ce genre de paquet tout le monde se gêne et c’est difficile de s’échapper. La bagarre avec Luca Marini a été longue et c’est en essayant de le doubler à l’extérieur à la fin que je me suis écarté. J’étais prêt à accepter ma quatrième place quand j’ai perdu l’avant. C’est triste de ne pas finir car nous étions dans le coup ce week-end, mais j’ai la course comme ça, en attaquant du début à la fin. »

Joan Mir: 8e +12.404
« On a fait un vrai pas en avant au niveau des réglages et j’ai pu récupérer un bon paquet de places dans les premiers tours. Malheureusement, il me manquait encore un ou deux dixièmes au tour. Je manquais de grip à l’arrière. Le mauvais temps aux essais ne nous a pas aidés, je pense qu’en ayant eu plus de tours sur le sec nous aurions été en meilleure position pour la course. J’ai tout donné aujourd’hui et c’est dommage de ne finir que huitième, j’espérais mieux. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 15 Jul 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Joan Mir a obtenu son troisième podium de la saison en terminant à la deuxième place du Grand Prix d’Allemagne. Alex Marquez s’est courageusement classé treizième.

Comme aux essais, les pilotes ont bénéficié de très bonnes conditions pour les 28 tours d’une course disputée sur le sinueux tracé du Sachsenring.

Mir a encore fait étalage de tout son talent en allant chercher une deuxième place synonyme de meilleur résultat en Moto2. Huitième au départ, le jeune rookie a même réussi à mener la course au sixième tour avant de se retrouver deuxième cinq tours plus tard derrière Brad Binder, le futur vainqueur.

Pour Marquez, le Grand Prix d’Allemagne fut un douloureux challenge après sa lourde chute en FP3 qui l’a laissé meurtri. Quatrième en début de course, l’Espagnol a ensuite rétrogradé en septième position pour se retrouver à la lutte pour le top dix avec de nombreux adversaires.

Treizième sous le drapeau à damier, Marquez ne concède que 1.9 seconde au huitième..

Pour Mir, c’est le cinquième top cinq en neuf courses. Un résultat qui lui permet de revenir à la quatrième place du classement général avec 95 points. Marquez est lui troisième avec 113 points.

Joan Mir : 2e, + 0'779

« Je suis très content de ce résultat car nous récoltons les fruits des progrès réalisés. J’ai attaqué toute la course pour essayer de garder la pression sur Brad Binder, mais je dois le féliciter car il a fait du super boulot. J’ai eu un bon rythme tout le week-end même si ma qualification n’a pas été exceptionnelle. Je savais que j’avais la capacité de me battre pour le podium et je suis satisfait d’y être parvenu. »

Alex Marquez : 13e, + 17'458

« J’ai souffert dès le premier tour, notamment avec le pneu arrière. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé, j’étais concentré pour essayer de finir la course en essayant de contrôler la situation. J’ai attaqué à cent pour cent mais j’ai commencé à souffrir à la mi-course. C’est devenu difficile. Je ne suis pas très content de finir ainsi la première moitié du championnat, mais je vais faire en sorte de profiter de la coupure estivale pour récupérer et revenir en forme. »

Published in Moto Gp Actualite

Published: 6 May 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a obtenu son premier top dix en MotoGP aujourd’hui sur le circuit de Jerez en se classant neuvième à l’arrivée du Grand Prix d’Espagne.

Bien parti en s’infiltrant dans le trafic, Morbidelli est passé dès le premier tour de la quinzième à la douzième place. Il a ensuite pris son rythme pour se positionner pour un trop dix au huitième tour. 

Sa patience et sa régularité lui ont permis, quand les pneus ont commencé à perdre du grip, de se hisser devant les KTM de Mika Kallio et Pol Espargaro pour terminer la course en neuvième position.

Malgré sa chute au virage onze à dix tours de l’arrivée, Tom Lüthi a eu le temps de démontrer son potentiel en MotoGP. Vingt-et-unième au premier tour, le pilote suisse était remonté en quatorzième position quand il est tombé.

La prochaine course se déroulera dans deux semaines sur le circuit du Mans.

Franco Morbidelli : 9e 
« La course a pour moi été positive. J’ai pu prendre un bon départ et tant que j’ai eu du grip j’ai fait de bons chronos et récupéré des positions. J’ai essayé de ménager les pneus pour la seconde partie de la course mais sur la fin j’ai tout de même dû rendre la main pour être sûr de finir dans le top dix. C’est une bonne chose pour le team et aussi pour ma confiance avant les prochaines courses. »

Tom Lüthi : Abandon
« J’étais en difficulté avec l’avant en début de course avec le plein d’essence mais j’ai quand même pu remonter et gagner des places pour me retrouver en bagarre avec Tito Rabat. Mais plus la course avançait et plus il m’était difficile de garder le rythme. C’est comme ça que j’ai perdu l’avant au virage onze et que ma course s’est malheureusement terminée. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Franco a fait une belle course et je suis content de le voir dans le top dix. C’est toujours un objectif pour une équipe privée. Cela nous console de notre mauvais week-end au Texas. C’est dommage que Tom soit tombé car il se bagarrait avec Tito et pouvait finir dans les points. Mais je suis sûr qu’il y parviendra dans un futur proche. »

JE VEUX PARTICIPER AU CONCOURS FRANCO MORBIDELLI 

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 22 Apr 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez a décroché son meilleur résultat de la saison aujourd’hui au Texas en se classant à la deuxième place du Grand Prix des Amériques.

Grâce à ce nouveau podium, Marquez remonte à la deuxième place du classement général à égalité de points avec Mattia Pasini.

Parti de la pole position, Marquez a mené la course durant treize tours avant que quelques glissades, alors qu’il était à la lutte avec Bagnaia, ne l’incitent à calmer le jeu pour se contenter de la deuxième place.

Si Marquez a fait forte impression en tête de la course, Joan Mir a lui fait le spectacle en allant décrocher une superbe quatrième place.

Le rookie du championnat Moto2 a effectué une magnifique remontée après qu’un accrochage avec Luca Marini au premier virage l’a fait rétrograder en vingt-quatrième position.

Sans jamais se décourager, Mir est parvenu à remonter pour s’emparer de la quatrième place à quatre tours de l’arrivée. Avec le podium en vue, Mir a signé son meilleur tour en course dans l’avant-dernier tour pour finalement franchir la ligne d’arrivée avec 1.6 seconde de retard sur Miguel Oliveira.

La prochaine course se déroulera dans deux semaines en Espagne, sur le circuit de Jerez.

Alex Marquez : 2e
« C’était important de finir cette course sur le podium avant les prochains Grands Prix en Europe qui se dérouleront sur des circuits qui me conviennent mieux. J’ai réussi à rester en tête pendant un bon bout de temps mais les conditions étaient différentes aujourd’hui et avec le vent j’ai rattrapé de justesse la moto à plusieurs reprises. J’ai donné cent pour cent et je suis content du résultat. »

Joan Mir : 4e 
« Je suis un peu déçu de cette quatrième place parce que sur la fin j’avais le rythme pour monter sur le podium. Malheureusement, j’ai mal négocié le premier virage... Mais c’est la course. L’important c’est d’avoir confirmer que nous avions un très bon rythme, bien meilleur que celui que j’attendais sur ce circuit. C’est positif avant les prochaines courses en Europe. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« C’est un résultat fantastique pour l’équipe. Avec le rythme qu’il avait depuis le début du week-end nous pensions qu’Alex allait partir seul devant, mais à la fin son pneu n’avait plus beaucoup de grip et ça s’est compliqué pour lui. Dans ces conditions, cette deuxième place est un bon résultat. Joan s’est montré très impressionnant aujourd’hui en terminant quatrième de sa troisième course en Moto2 après s’être fait bousculer au premier virage. Le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS se retrouve en tête du classement par équipe après trois courses et nous sommes confiants au moment de poursuivre la saison en Europe. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 8 Apr 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Alex Marquez a décroché de précieux points en assurant la cinquième place à l’arrivée du Grand Prix d’Argentine organisé ce week-end sur le circuit de Termas de Rio Hondo.

Marquez, qui disputait son centième Grand Prix, a été accompagné dans le top dix par son jeune coéquipier, Joan Mir. Ce dernier s’est classé septième de sa deuxième course en Moto2. Un résultat d’autant plus impressionnant que le champion du monde Moto3 en titre s’élançait de la dix-septième place de la grille de départ.

Dixième à la fin du premier tour, Mir s’est vite installé en septième position avant de contenir Dominique Aegerter dans les derniers tours pour s’offrir son premier top dix en Moto2.

Les 23 tours de course se sont déroulés sur une piste encore partiellement humide, mais tous les pilotes ont pris le départ en pneus slicks.

Cinquième au premier tour, Marquez a perdu du temps en début de course en se faisant tasser par Oliveira. A quatre tours de l’arrivée, alors qu’il était en mesure de trouver une place sur le podium, l’Espagnol a commis une petite erreur au freinage avec Lorenzo Baldassari et il a dû se contenter de la cinquième place.

La prochaine course se déroulera dans deux semaines à Austin, sur le circuit des Amériques.

Alex Marquez : 5e  
« Avec ces conditions la course était difficile. Mon accrochage avec Oliveira en début de course m’a malheureusement fait perdre le contact avec les leaders. J’ai poussé pour revenir en espérant pouvoir me faire une place sur le podium. Mais en attaquant ainsi mon pneu s’est usé plus vite et la moto patinait en fin de course. J’ai également fait une erreur au freinage... Cinquième, c’est le mieux que je pouvais aujourd’hui. Ce n’est pas parfait, mais ça n’est pas non plus une catastrophe. »

Joan Mir : 7e 
« Je n’étais pas bien placé sur la grille mais je savais que mon potentiel n’était pas celui-ci. Je savais que j’avais le rythme pour faire une bonne course et je suis content de ce top dix. La course était vraiment difficile car à chaque tour les conditions étaient différentes. J’ai beaucoup appris aujourd’hui. Je suis rapide avec des pneus neufs en début de course mais je dois encore progresser pour avoir plus de grip avec des pneus usés. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Alex et Joan ont fait une belle course et nous pouvons être contents d’eux. Ils sont tous les deux dans le top dix, c’est positif. Dommage qu’Alex ait perdu du temps à cause d’une petite erreur en course alors qu’il remontait sur les leaders. L’important c’est quitter l’Argentine avec de gros points. »

Published in Moto Gp Actualite