Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez a remporté une somptueuse victoire à l’occasion du Grand Prix du Japon disputé sous la pluie. C’est sa troisième victoire en Moto2.

L’Espagnol de 21ans a réalisé un véritable sans faute pour construire son chef d’œuvre sur le circuit de Motegi dans d’atroces conditions.

Blessé à Misano, Marquez n’avait pu marqué le moindre point lors des deux dernières courses. Parti de la première ligne, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a su faire preuve de patience en début de course avant de doubler le leader Takaaki Nakagami à onze tours de l’arrivée.

Marquez a alors immédiatement creusé l’écart sur ses adversaires avant de passer la ligne d’arrivée avec 1,4 seconde d’avance sur Xavi Vierge qui se classe deuxième.

Pendant que Marquez contrôlait sa course pour empocher la victoire, Morbidelli réalisait un pas de plus vers le titre de champion du monde Moto2.

L’Italien était tout sourire à l’arrivée après avoir bouclé une course difficile de la quinzième place de la grille à la huitième sous le drapeau à damier. Pour cela, il lui aura fallu juguler dans le dernier tour les attaques de Dominique Aegerter.

La course a été réduite à quinze tours à cause d’un retard pris au warm up pour nettoyer la piste sur laquelle un pilote Moto3 avait vidangé son moteur.

Grâce à ce résultat, et à la onzième place de Tom Lüthi, Morbidelli porte à 24 points son avance au classement général.

Alors qu’il ne reste plus que trois courses à disputer, Morbidelli compte désormais 256 points, Lüthi 232 et Marquez 180.

Alex Marquez : Vainqueur
« Je suis très content pour cette victoire. Je savais que j’avais le potentiel malgré ma chute samedi matin aux essais. J’ai su bien géré ma course car ça n’est jamais facile de rester calme dans ces conditions. Mais j’ai su patienter durant les premiers tours pour attaquer au bon moment. J’ai pu creuse un petit écart à la fin pour contrôler ma première place. Je voudrais remercier l’équipe, les médecins et tous ceux qui m’ont aidé à revenir après ma blessure. »

Franco Morbidelli : 8e 
« C’était une course très difficile et je suis heureux de la finir en huitième position après être parti de la quinzième place. Quand il pleut autant, je n’ai jamais été très rapide par le passé, ni très malin. C’est donc un bon résultat pour le championnat. C’était important de finir devant Tom Lüthi et j’y suis parvenu. Rien n’est jamais acquis en course, et c’est pour cela qu’il va falloir continuer jusqu’à la fin. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Alex a fait une course parfaite car les conditions étaient vraiment très difficiles. Pour avoir la chance de gagner quand il pleut ainsi, il faut déjà être capable de rallier l’arrivée. Alex a été impressionnant, et il a même réalisé le record dans le dernier tour. Franco a lui aussi fait un excellent travail en terminant devant Lüthi pour consolider son avance au classement général. Il ne nous reste plus maintenant qu’à faire aussi bien le week-end prochain en Australie. »

Published in Moto Gp Actualite

Avec 56 points de retard et avec 4 Gp restant, il est vrai que la course au titre pour Valentino Rossi est certainement pliée (on ne sait jamais avec lui, il faut voir ce qu'il a réalisé avec une jambe droite en puzzle...)

Mais du côte d'Iwata on murmure que, cela n'a jamais été le cas auparavant, l'on pourrait demander à Valentino Rossi d'aider Maverick Vinales pour l'accession au titre pilote

Massimo Meregalli "Nous ne l'avons jamais fait par le passé (ndlr donner des consignes de courses) et nous ne l'avons pas pris en considération pour l'instant. Au maximum, nous dirons à Valentino de ne pas trop gêner Maverick s'il le faut."

Bonne chance les gars...

Published in Moto Gp Actualite
mardi, 26 septembre 2017 14:18

“Magic Morbidelli” s’impose à Aragon

“Magic Morbidelli” s’impose à Aragon

Published: 24 Sep 2017

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli a remporté aujourd’hui sur le circuit Motorland d’Aragon sa huitième et peut-être plus important victoire de la saison.

Armé d’un sang-froid à toute épreuve, Morbidelli est parvenu à contenir dans le dernier tour un ultime assaut de son compatriote Mattia Pasini au terme d’une course haletante.

Une performance magique pour le leader du championnat qui a pris l’avantage dans le virage neuf du dernier tour de course.

En tête dès la fin du premier tour, Morbidelli n’a rien lâché quand Pasini l’a rejoint, refusant de faire le moindre calcul par rapport au championnat.

Cette victoire est une parfaite réponse pour le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS qui, après sa chute à Misano, avait compromis sa conquête du titre.

Le pilote italien reprend ainsi 21 points d’avance sur son Tom Lüthi, son plus proche adversaire, quatrième aujourd’hui sous le drapeau à damier.

Malheureusement pour Alex Marquez, une condition physique encore perfectible l’a empêché de profiter de sa place sur la première ligne de la grille de départ. Le favori de l’étape a dû se résoudre à l’abandon à cause d’une jambe gauche engourdie, un problème dû à sa blessure à la hanche causée par sa chute à Misano.

Durant les premiers tours de course, Marquez s’était installé en troisième position avec l’espoir de monter sur le podium. Contraint à l’abandon, Marquez devrait être de nouveau en pleine forme pour la prochaine course au Japon, dans trois semaines.

Franco Morbidelli : 1er 
« Je n’ai pas changé d’approche aujourd’hui. J’ai couru comme je le fais toujours, en donnant le maximum, et c’est ce qui a payé. J’ai essayé de m’échapper en début de course mais Pasini m’a rapidement rejoint. A partir de là, il me fallait prendre une décision. Rester calme et piloter en pensant au championnat, ou bien me battre. J’ai choisi la seconde option pour essayer de gagner la course. Et c’est pour cela que je suis très heureux de cette victoire. »

Alex Marquez : DNF
« La douleur n’a pas été mon plus grand problème. En fait, c’est ma jambe qui s’est engourdie parce que ma hanche est gonflée et compresse le nerf sciatique. Je savais avant le départ que cette course serait compliquée. J’avais quand même décidé de tenter ma chance, mais je n’ai malheureusement pas pu aller au bout. Je vais maintenant me soigner et me préparer pour le prochain Grand Prix au Japon. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Avant la course, j’avais parlé avec Franco pour lui demander de penser au championnat et de contrôler son avance sur Lüthi pour le championnat. Bien évidemment, il a fait tout le contraire ! Une fois l’arrivée franchie, la satisfaction de la victoire est grande, mais pendant tous ses tours nous avons retenu notre souffler car la bagarre avec Pasini était terrible. Si Franco avait joué la sécurité aujourd’hui, nous n’aurions pas pu le blâmer. Mais il fait un super boulot et a ainsi rattrapé son erreur de Misano. Je pensais avant le départ qu’Alex pourrait finir la course malgré sa condition physique. Une sixième place aurait été un très bon résultat mais sa décision de s’arrêter était la bonne. »

Published in Moto Gp Actualite
jeudi, 21 septembre 2017 14:01

Xavier Simeon en motogp pour 2018 et 2019 !

On vous l'annonçait ce matin, cela n'était plus qu'une question d'heures c'est maintenant officiel Xavier Simeon roulera pour Avintia Racing en Moto Gp en 2018 et 2019 !

Xavier Simeon « C'est une opportunité fantastique pour laquelle j'ai beaucoup travaillé pendant de longues années. Je suis vraiment heureux de réaliser ce rêve qui m'a suivi depuis mon enfance. Jour après jour, j'ai fait tout mon possible pour y arriver. Mes efforts, combinés à ceux de Freddy Tacheny et de l'équipe Zelos, ont fini par payer et je dois remercier chacun d'eux. J'ai conquis mon titre mondial en Superstock avec Ducati et je suis ravi de retrouver la marque de Bologne avec l'équipe Reale Avintia Racing. Je suis vraiment impatient de découvrir la Ducati. Encore une fois, j'aimerais remercier tous mes partenaires et les fans pour la confiance qu’ils ont placé en moi et le soutien qu'ils m’apportent dans ce nouveau défi ! »

Raul Romero (PDG Esponsorama) : « Je suis vraiment heureux d’annoncer que Xavi Siméon pilotera pour notre équipe la saison prochaine. C’est un travailleur acharné et il a gagné en Moto2, une catégorie très compétitive et âprement disputée. Après plusieurs saisons dans la moyenne catégorie, il montera en MotoGP avec une grande motivation, en étant impatient de tout apprendre. Je pense qu’il formera une super équipe avec Tito Rabat, qui fera sa troisième saison en MotoGP et sera la référence à l’intérieur de l’équipe. Mais la saison 2017 court toujours, et lors des cinq dernières courses, je suis confiant que nous pourrons célébrer un grand résultat avec nos cavaliers actuels, Hector Barbera et Loris Baz. Les deux ont contribué à rendre notre équipe plus grande et meilleure. Je souhaite à eux deux le meilleur pour l’avenir. »

Freddy Tacheny, (PDG Zelos) : « J’ai fondé Zelos il y a cinq ans avec une seule ambition: faites tous les efforts pour s’assurer que nos athlètes belges atteignent le niveau le plus haut de leur discipline. Nous n’avons pas vu de pilote belge dans la catégorie MotoGP depuis très longtemps. Aujourd’hui, je suis donc particulièrement fier et ému de cet accomplissement. Notre pays a un réel potentiel pour briller quand on lui en donne les moyens. À coup sûr, ce n’était vraiment pas facile mais nous avons trouvé et convaincu nos partenaires de se joindre à l’aventure. Avec eux, cette occasion s’est concrétisée. Je dois beaucoup remercier chacun d’entre eux, et en particulier Raúl Romero, le PDG de Reale Avintia Racing . Je suis ravi de ce partenariat de 2 années. Xavier a toute notre confiance pour relever ce magnifique défi. Il est le fer de lance du chemin que nous avons créé en Belgique. »


En savoir plus sur http://www.paddock-gp.com/officiel-xavier-simeon-integre-reale-avintia-racing-2018/#MVuP7EMlPu0hzqLu.99

Published in Moto Gp Actualite

Les tractations entre Loris Baz et Avintia Racing semblaient compiquées dès le début pour un renouvellement de contrat en 2018, tant la structure Espagnole était gourmande au niveau apport financier (voir notre analyse)

C'est par un communiqué officiel que Loris Baz annonce son départ d'Avintia et en même temps du Moto GP 

Loris Baz : « Comme pressenti depuis quelque temps, je peux aujourd’hui confirmer que je n’évoluerai pas en MotoGP™ en 2018. Malgré tous les efforts de mon entourage et la bonne saison que je suis en train de réaliser, cela n’a pas été suffisant pour lutter face à d’autres paramètres. »

Le Belge Xavier Simeon, seul pilote encore en lice à ce stade pour cette place (sauf très GROSSE surprise), devrait officialiser son arrivée en MotoGP dans les prochaines heures 

 

Wait and see

Published in Moto Gp Actualite
jeudi, 21 septembre 2017 05:34

#AragonGP les horaires

Ce week end c'est GP !

 

Vendredi 22 septembre

9.00 à 9.40 Moto3 Essais libres 1

9.55 à 10.40 MotoGP Essais libres 1

10.55 à 11.40 Moto2 Essais libres 1

13.10 à 13.50 Moto3 Essais libres 2

14.05 à 14.50 MotoGP Essais libres 2

15.05 à 15.50 Moto2 Essais libres 2

Samedi

9.00 à 9.40 Moto3 Essais libres 3

9.55 à 10.40 MotoGP Essais libres 3

10.55 à 11.40 Moto2 Essais libres 3

12.35 à 13.15 Moto3 Qualifications

13.30 à 14.00 MotoGP Essais libres 4

14.10 à 14.25 MotoGP Qualifications 1

14.35 à 14.50 MotoGP Qualifications 2

15.05 à 15.50 Moto2 Qualifications

Dimanche

8.40 à 9.00 Moto3 Warm up

9.10 à 9.30 Moto2 Warm up

9.40 à 10.00 MotoGP Warm up

11.00 Moto3 Course

12.20 Moto2 Course

14.00 MotoGP Course


Published in Moto Gp Actualite
lundi, 28 août 2017 08:12

Vidéo:Simeon VS Baz qui l'emportera

Ce n'est plus un secret, Tito Rabat ayant casi signé son contrat chez Avintia pour 2018 il ne reste plus qu'une selle disponible pour 2018 en Moto GP 

 

Eric Mahé manager du Français Loris Baz interrogé dans l'émission Warm up sur Eurosport résume la situation actuelle, pour lui le team a besoin d'argent, une grande partie de cette somme sera apportée par le clan Rabat, le manager du team, Raul Romero doit maintenant se décider sur la finalisation de contrat entre deux pilotes pour le denier accessite Moto GP

D'un côté Loris Baz à qui on  laisse encore un délai pour démontrer ses capacités de compétitivités de l'autre un apport financier de la part du management de Xavier Simeon

Pour le manager du pilote Français il est clair qu'ils sont rentrés dans "un combat" qui donnera son verdict dans les prochains jours, il espère que la raison sportive fera pencher la balance de son coté et affirme que du côté Belge toutes les sommes ne serrait pas encore rassemblées

 

Qui l'emportera, rendez-vous dans les prochains jours 

 

La vidéo complète ici

 

Published in Moto Gp Actualite

Morbidelli augmente son avance au championnat

Published: 27 Aug 2017

Le pilote du Team Estrealla Galicia 0,0 Marc VDS a réussi aujourd’hui à Silverstone à augmenter son avance au classement du championnat du monde Moto2 en terminant à une très intelligente troisième place.

C’est le huitième podium en douze courses pour Morbidelli qui se retrouve désormais avec une avance de 29 points sur Thomas Lüthi, quatrième sous le drapeau à damier.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne aura réservé des fortunes diverses à Morbidelli et à son coéquipier Alex Marquez.

Les deux hommes avaient pourtant dominé les débats durant onze tours, se partageant à tour de rôle les commandes de la course après s’être tous les deux élancés de la première ligne de la grille de départ.

Pour Marquez, les chances de victoire ont pris fin au onzième tour après que le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS eût perdu l’avant dans The Loop.

Marquez a réussi à reprendre la piste en onzième position pour remonter courageusement jusqu’à la quatorzième place et ainsi décrocher deux précieux points pour le championnat.

Ayant récupéré la tête de la course après a chute de son coéquipier, Morbidelli a toutefois dû la céder le tour suivant à Takaaki Nakagami. En manque de grip de l’arrière sur les bosses du circuit de Silverstone, l’Italien a dû ensuite s’incliner face à Mattia Pasini. Morbidelli a tout de même pu conserver la troisième place jusqu’à la ligne d’arrivée.

Le leader du championnat du monde a par ailleurs décroché le record de la piste au troisième des dix-huit tours de course en 2’06.690.

Franco Morbidelli : 3e 
« Je voulais vraiment gagner cette course mais j’ai malheureusement rencontré quelques problèmes, dont une baisse de performance de mon pneu arrière après la chute d’Alex. C’était sympa de pouvoir se battre tous les deux dès le départ, mais quand Nakagami m’a doublé, j’ai décidé d’assurer le podium et les points. En Moto2, tout peut arriver et nous allons devoir attaquer lors des prochaines courses, mais le point positif de la journée, c’est d’avoir pu augmenter mon avance sur Tom Lüthi au Championnat. »

Alex Marquez : 14e
« Je suis totalement responsable de ma chute. Je me suis légèrement écarté de la trajectoire avant de rentrer dans The Loop et c’est en resserrant ma trajectoire que je suis tombé. J’avais pris un bon départ et j’avais un bon rythme. J’étais content de pouvoir mener la course mais marquer seulement deux points à l’arrivée n’est bien évidemment pas le résultat que méritait l’équipe pour ses efforts. Nous devons l’accepter et penser à Misano. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« J’espérais que nous puissions réaliser un nouveau doublé, surtout quand j’ai vu nos deux pilotes qui prenaient de l’avance en tête de la course. Malheureusement, une petite erreur d’Alex nous a coûté l’opportunité de la victoire. Et puis quand Franco a pris la tête, il a souffert d’un problème d’embrayage qui l’a empêché de se battre jusqu’au dernier tour pour essayer de gagner ce Grand Prix. J’espère que nous allons trouver des solutions d’ici la prochaine course afin de défendre notre position au championnat. Nous devons néanmoins être heureux d’avoir pu conforter notre position de leader, d’autant que la prochaine course se déroulera chez Franco. »

Published in Moto Gp Actualite

 

 

 

 

Il restait peu de possibilités pour Sam Lowes pour rebondir en MotoGP, la grille étant complétée par la confirmation de Tom Luthi chez nos amis du Team Estrella Galicia Marc VDS, seul reste les 2 places chez Avintia ou tous le monde le sait il faudra pour y accéder emmener un budget conséquent

Avec ses courses disputées en Moto2 les saisons précédentes et sa compétitivité, Sam ne laisserait pas indifférent plusieurs team Moto 2 et non des moindres, Forward, Pons, CarXpert Interwetten, le British a de quoi rebondir pour nous plus grande réjouissance

 

Sam Lowes:

« D’accord, je ne serai donc pas en MotoGP l’an prochain, et j’ai à prouver à beaucoup de gens qu’ils ont eu tort mais aussi à moi-même.Il faudra que je lutte pour un titre, que je gagne à nouveau et ainsi je pourrai avoir mon autre ticket pour le MotoGP. Il faut que je retrouve la confiance et les meilleures sensations et j’ai besoin d’avoir les bonnes personnes derrière moi pour ça ».

Source Paddock-GP 

 

Published in Moto Gp Actualite

Publié: 24 août 2017

Estrella Galicia équipe Marc VDS sont 0,0 heureux d'annoncer qu'ils ont conclu un accord avec Thomas Lüthi pour la saison 2018 en Moto Gp

Ancien champion du monde 125cc et  prétendant au titre en Moto2 cette année, Lüthi se joindra à l'actuel leader du championnat Moto2, Franco Morbidelli, ils piloteront les RC213V Honda  (la quatrième saison de l'équipe Estrella Galicia 0,0 Marc VDS dans la catégorie reine).

Né et élevé à Linden près Emmental en Suisse, Lüthi a commencé la course sur les pocket biket à l'âge de sept ans, remportant deux championnats avant de monter jusqu'à 125cc deux temps.

Lüthi a fait ses débuts dans le championnat du monde 125cc au Grand Prix d'Allemagne 2002 avant de rejoindre cette série à temps plein en 2003. En 2005, le pilote suisse a fêté sa première victoire en Grand Prix au Mans. Trois autres victoires cette saison là quil lui ont permis de battre Mika Kallio pour cinq points et devenir Champion du Monde 125cc.

Après trois saisons de course dans la catégorie 250cc en 2010 Lüthi a évolué dans la classe Moto2, il n'a terminé qu'une seule saison en dehors du top cinq en sept saisons. En 2016, quatre victoires lui on permises de terminer deuxième derrière Johann Zarco.

Avec neuf podiums en 2017, y compris une victoire de course à Brno, Lüthi est deuxième au classement du championnat Moto2 à 26 points derrière Morbidelli.

Lüthi a également une expérience en MotoGP, après avoir testé pour KTM en 2016 avant leur entrée au Championnat du Monde MotoGP en 2017.

Marc van der Straten: Président, Marc VDS Racing Team

"Il y avait un certain nombre d'options qui s'offraient à nous quand nous étions à la recherche d'un pilote MotoGP pour la saison 2018, mais Thomas Lüthi a été le choix unanime, malgré  d' être un rookie. ancien champion du monde 125cc, sa constance sur sept saisons en Moto2 a été incroyable, avec une sixième place en 2013 la seule fois qu'il a terminé en dehors du top cinq du championnat. Tom est un bon pilote pour notre équipe et je suis à la fois heureux et fier de l'accueillir dans la famille du Marc VDS3" .

Published in Moto Gp Actualite
Page 1 sur 2