mardi, 18 juin 2019 10:41

Marquez et le coup du chapeau

Marquez et le coup du chapeau

Published: 16 Jun 2019

Alex Marquez a remporté une superbe victoire devant ses supporters. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS décroche ainsi sont troisième succès de rang et s’empare des commandes du championnat du monde Moto2. Xavi Vierge a lui réalisé une très belle remontée jusqu’à la huitième place.

  • Les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez et Xavi Vierge s’étaient respectivement élancés des sixième et vingtième places de la grille de départ. La course s’est déroulée dans de bonnes conditions avec une température de 27 degrés.

  • Après un long bras de fer avec Tom Lüthi, Alex Marquez a pris un avantage définitif sur son adversaire dans les derniers tours de course pour aller décrocher sa troisième victoire de suite. C’est la première fois qu’un pilote réalise le coup du chapeau depuis 2017.

  • Vierge a pour sa part réalisé une brillante remontée, doublant une douzaine de pilotes pour passer la ligne d’arrivée en huitième position.

Alex Marquez : 1er

  • Après avoir évité un accrochage au premier virage, Marquez a rapidement doublé trois adversaires pour s’installer en troisième position.

  • L’Espagnol a ensuite réalisé le record du tour en 1’43.871 pour s’installer dans les roues de Lüthi et de Fernandez qui le précédaient d’un peu moins d’une seconde et demi.

  • Marquez a rapidement doublé Fernandez puis Lüthi à l’entame du quatorzième tour. Trois tours plus tar, Marquez avait réussi à porter son avance à 0.6 seconde pour s’assurer la victoire.

  • Grâce à ce succès, Marquez s’empare des commandes du championnat du monde avec 7 points d’avance sur Lüthi et 22 sur Navarro.

«Je suis le plus heureux ! Troisième victoire de suite et une place de leader à la clef »

« Je suis le plus heureux ! Troisième victoire de suite et une place de leader à la clef... Ce succès à domicile est très important, c’était une course difficile à contrôler. Il y a eu un contact au premier virage qui m’a fait perdre un peu de temps. J’ai revenir au fil des tours, je savais qu’il ne fallait pas faire d’erreur et rester très constant pour espérer gagner. J’ai appliqué cette stratégie. Quand je me suis retrouvé derrière Lüthi, j’ai vu que j’étais un peu mieux que lui. C’est comme ça que j’ai pu le doubler. On se retrouve en tête du championnat, je suis vraiment heureux pour l’équipe. »

Xavi Vierge : 8e

  • Qualifié au milieu de la septième ligne, Vierge a pris un très bon départ pour se glisser dans le top dix avant même la fin du premier tour.

  • Le pilote espagnol de 21 ans a ensuite doublé Sam Lowes pour s’emparer de la septième place au sixième tour.

  • A la lutte pour la sixième place avec Luca Marini et Marcel Schrotter, Vierge a finalement perdu deux positions dans le dernier tour, passant sous le drapeau à damier en huitième position.

« J’ai pu modifier mon pilotage pour réaliser une belle remontée »

« Drôle de week-end... On a bien commencé vendredi et puis samedi en cherchant à progresser nous avons perdu la route. On s’est repris hier soir et l’équipe a pu me fournir une meilleure moto pour la course. Elle m’a permis de continuer à apprendre, de modifier mon pilotage pour être plus performant. C’est comme ça que j’ai pu remonter. Même si ça n’est pas le résultat que nous espérions, après un week-end difficile la performance est honorable. Et puis une fois encore, nous avons appris des choses qui nous seront utiles pour la suite. Partir de la vingtième place n’était pas non plus facile, mais j’ai évité les pièges, ce que je n’avais pas su faire à Austin et au Mugello. »

Joan Olivé, Team Manager

« On est vraiment très content de la maturité qu’Alex affiche aujourd’hui «

« Encore une superbe journée pour l’équipe. Troisième victoire de suite pour Alex, c’est magnifique. On voit qu’il gère aujourd’hui aussi bien les essais que la course. Il est capable d’utiliser au mieux ses pneus de bout en bout de la course. On est vraiment très content de la maturité qu’il affiche aujourd’hui. De son côté, Xavi a réalisé une belle remontée. C’est l’aspect positif que nous devons retenir. Il faut néanmoins que l’on continue de travailler pour être plus constant tout au long du week-end. On va profiter de la journée de test de mardi pour chercher des solutions afin qu’il se sente plus à l’aise sur la moto. »

Published in Moto Gp Actualite

Concours de créativité pour les supporters! En jeu deux passes paddock !

Published: 7 Jun 2019

Nous savons que nous pouvons compter sur des fans fantastiques et loyaux et c’est pour les remercier de ce soutien inconditionnel que nous leur offrons aujourd’hui l’occasion de remporter deux pass Paddock pour vivre une expérience unique au plus près de l’équipe. Pour être de la fête, il suffit d’une seule chose : démontrer son soutien aux pilotes et à l’équipe de la façon la plus originale et créative possible !

Vous aimeriez gagner deux pass Paddock pour le Grand Prix de l'Allemagne à Sachsenring et vivre un week-end de course avec le team au plus près de l’action ?

Vous avez désormais la chance de pouvoir le faire ! Comment ? C’est très simple.

Mission:

démontrer son soutien aux pilotes et à l’équipe de la façon la plus originale et créative possible

Pour participer :

  • Suivez le Team Estrella Galicia Marc Vds sur Twitter, Facebook ou Instagram
     
  • Publier votre message d’encouragement aux pilotes et à l’équipe (photo, vidéo, chanson, texte...) sur un de ses réseaux 
  • utiliser le hashtag #MarcVDScreativeContest

Le prix :

Deux pass Paddock, rencontre et partage avec les pilotes et l’équipe, et diner avec le team.

Date limite pour participer: 

Dimanche 16 juin 2019

Annonce du vainqueur :

Lundi 17 juin 2019

Vainqueur : 

Alex Marquez et Xavi Vierge choisiront parmi les messages sélectionnés pour décider du nom de celui qui recevra les deux pass Paddock pour le GP d'Allemagne et l’opportunité de vivre un week-end de course avec l’équipe.

Allez, c’est parti ! Faite appel à votre imagination et montrer au Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS que vous êtes les meilleurs fans du monde !

Published in Moto Gp Actualite
mardi, 11 juin 2019 13:29

Un superbe Marquez au Mugello

Un superbe Marquez au Mugello

Published: 2 Jun 2019

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez a décroché une nouvelle victoire sur le circuit du Mugello au terme d’une course pleine de maîtrise. Xavi Vierge s’est lui classe douzième.

  • Sous un ciel dégagé et par une température de 28 degrés, Alex Marquez et Xavi Vierge se sont respectivement élancés pour les 21 tours de course des troisième et dix-septième positions.
  • Marquez a réalisé un sans-faute pour aller chercher sa seconde victoire d’affilée après son succès au Mans il y a quinze jours. Son dernier doublé remonté à la saisons 2014. Alors en Moto3, il s’était imposé à Barcelone puis à Assen. Vierge est parvenu pour sa part à remonter à la douzième place pour empocher de nouveaux points.
  • Grâce à cette nouvelle victoire, Marquez gagne deux places au classement du championnat du monde Moto2. Le voilà désormais deuxième à seulement deux points du leader Lorenzo Baldassari. Vierge pointe à la onzième place avec 31 points.

Alex Marquez : 1er, Vainqueur de la course

  • Qualifié sur la première ligne pour la quatrième fois de suite, Marquez a pris un bon départ, s’installant immédiatement en troisième position derrière Tom Lüthi et Marcel Schrotter qui le précédaient sur la grille.
  • Marquez a doublé Schrotter au premier virage à l’entrée du sixième tour. Il en fait de même avec Lüthi trois tours plus tard.
  • Le champion du monde Moto3 2014 a signé le record du tour au deuxième tour de course en 1’51.881.
  • Maîtrisant parfaitement son rythme, il a franchi la ligne d’arrivée avec 1.9 seconde devant Luca Marini.

« J’ai fait la course dont j’avais besoin »

« Je suis vraiment content ! C’est vrai qu’hier je n’imaginais pas pouvoir ainsi m’échapper. Mais finalement j’ai fait la course dont j’avais besoin. J’ai attendu intelligemment, j’ai géré la situation. Je ne suis pas trop mal parti, mais sur les premiers tours Tom et Marcel avaient un meilleur rythme que moi. J’ai essayé de réduire l’écart et j’y suis parvenu. J’ai ainsi pu doubler Marcel, et puis ensuite j’ai vu que Tom était en difficulté avec son pneu arrière. J’ai décidé de le passer pour essayer de m’installer dans le rythme que j’avais eu au warm up. Ça a fonctionné. Petit à petit j’ai consolidé mon avance. Je suis très content car le team a encore fait du super boulot. L’an dernier nous avions eu du mal à régler la moto sur ce circuit. Cela nous fait deux victoires consécutives, ce qui ne m’était plus arrivé depuis 2014, mais il ne faut rien lâcher. Continuons à travailler comme cela car le championnat est encore très long. »

Xavi Vierge : 12e

  • Après un contact dans le premier tour avec Fabio Di Giannantonio et Iker Lecuona au virage trois, Vierge a perdu du temps et des places dès le début de course.
  • Le numéro 97 s’est alors lancé dans une solide remontée de la seizième place. Dès le quatrième tour, il est parvenu à s’installer en douzième position.
  • Vierge est passé sous le drapeau à damier douzième avec dix-sept secondes de retard sur son coéquipier vainqueur.

«Je suis plutôt content du travail qu’on a réalisé ce week-end »

« Je suis plutôt content du travail qu’on a réalisé ce week-end car nous avons cerné notre problème. Nous n’avons malheureusement pas pu progresser suffisamment. Comme d’habitude, j’ai fait une bonne première partie de course, mais quand les chronos ont commencé à augmenter, j’ai perdu plus que les deux ou trois dixièmes lâchés par les autres. Il faut continuer, on va y arriver. Si ça n’est pas pour la prochaine fois, ça sera pour la suivante. »

Joan Olivé, Team Manager

« Encore une belle journée pour l’équipe »

« Encore une belle journée pour l’équipe. Alex a fait une très belle course, il s’est montré intelligent, il s’est servi de son expérience pour bien gérer le début de course en faisant attention à ses pneus. Et il est passé à l’attaque au bon moment. Le team a lui aussi fait du bon travail car sa moto a été très stable sur le début de course. Pour Xavi, on a eu un week-end qui s’est mieux terminé que ce qu’il avait commencé. Il a fait lui aussi un bon début de course avant de baisser un peu rythme sur la fin. On va maintenant continuer à travailler pour faire encore mieux la prochaine fois. »

Published in Moto Gp Actualite

Victoire majestueuse d’Alex Marquez en France

Published: 19 May 2019

Le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS se souviendra de sa journée sur le circuit du Mans. Alex Márquez a décroché une superbe victoire à l’arrivée du Grand Prix de France tandis que Xavi Vierge s’est classé cinquième sous le drapeau à damier.

  • Alors que la pluie était attendue à l’heure du déjeuner, les 25 tours de course Moto2 se sont finalement déroulés sur le sec.
  • Alex Márquez a dominé les débats pour renouer avec la victoire qu’il n’avait plus savourée depuis octobre 2017, et terminer devant Jorge Navarro et Augusto Fernández. Deuxième dès le quatrième tour, Xavi Vierge a réussi à empocher les onze points de la cinquième place.
  • Grâce à cette victoire, Márquez remonte en quatrième position au classement général à quatorze points du leader Lorenzo Baldassari. Vierge est lui désormais onzième, à quarante-huit points.

Alex Márquez: 1er, Vainqueur de la course

  • Après s’être qualifié sur la première ligne de la grille de départ pour la troisième fois de rang, Márquez s’est très bien élancé avant de s’emparer des commandes de la course en doublant Tom Lüthi au quatrième tour.
  • Sous la pression de Jorge Navarro, Márquez a réalisé son meilleur chrono au quatorzième tour en 1’39.916, portant alors à deux secondes son avance en tête de la course.
  • Márquez a ensuite géré avec maîtrise les dix derniers tourspour s’imposer avec 1.119 d’avance sur Navarro et Fernandez.

«C’est savoureux de gagner à nouveau après avoir attendu si longtemps»

«Je suis tellement heureux ! C’est savoureux de gagner à nouveau après avoir attendu si longtemps. C’était une course difficile. Il me fallait contrôler en permanence sur les pilotes que je précédais. J’ai fait sept bons premiers tours et à partir de là j’ai géré en essayant de rester bien concentré. J’essayais de ne pas trop penser, juste piloter proprement. C’est une victoire d’équipe parce que nous avons fait du bon boulot depuis les essais hivernaux, et notamment ce week-end. Il y avait trois conditions à prendre en considération, et j’ai décidé de changer de pneu arrière sur la grille de départ. J’ai fait le bon choix. On a récupéré pas mal de points au championnat, nous devons désormais garder le rythme.»

Xavi Vierge: 5e, + 7.057 s.

  • Vierge a pris un excellent départ de la cinquième place de la grille pour gagner deux positions dès le premier tour.
  • L’Espagnol a ensuite rétrogradé. Longtemps quatrième, il a glissé à la cinquième place dans le dernier tour après une ultime passe d’armes avec Brad Binder.
  • Vierge passe la ligne d’arrivée avec 7,057 secondes de retard sur son coéquipier, décrochant au passage son meilleur résultat de la saison. Un bon en avant durant un week-end où les pièges furent nombreux.

«Nous rapprochons des meilleurs course après course»

«Je suis content de ma course. Nous avons fait un pas en avant et le plus important est d’avoir identifié ce qui nous causait jusqu’à maintenant problème. Nous avons désormais deux jours de tests à réaliser à Barcelone qui vont nous permettre de travailler pour nous retrouver en mesure de bagarrer pour le podium lors des prochaines courses. Je suis très content du déroulement de ce week-end. Le team a fait un super travail et nous nous rapprochons des meilleurs course après course.»

Joan Olivé, Team Manager

«Cette victoire récompense le travail réalisé par l’équipe depuis le début de l’année»

«Je suis très content de notre résultat du jour. Disons que cette victoire récompense le travail réalisé par toute l’équipe depuis le début de l’année. Nous pouvons finalement confirmer aujourd’hui que nous sommes dans le coup pour le championnat. Alex a bien bossé tout le week-end. Aujourd’hui, la situation était délicate, il fallait faire le bon choix de pneu. C’est ce qu’il a fait sur la grille et ce qui nous a permis d’aller chercher la victoire. Il est resté bien concentré, son rythme en atteste. Je suis très content. Avec Xavi, nous continuons à progresser. Nous continuons à avancer avec cette cinquième place qui va encore gonfler sa confiance. Nous avons désormais à notre programme deux journées de tests à Barcelone. Nous allons essayer de nouvelles choses pour nous aider à continuer dans cette direction.»

Published in Moto Gp Actualite

Une belle sixième place pour Vierge devant les siens

Published: 5 May 2019

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Xavi Vierge a décroché son premier top six de la saison devant son public, à Jerez. Alex Márquez a été moins heureux en étant victime d’une malencontreuse collision.

  • La course Moto2, centième épreuve des championnats du monde de vitesse organisée à Jerez, s’est déroulée dans de parfaites conditions, avec une température au sol de 40 degrés.
  • Un incident dès la sortie du premier virage a nécessité l’interruption de la course peu après le départ. Alex Márquez n’a pu éviter Remy Gardner, tombé devant lui. Le pilote indonésien Ekky Pratama a lui aussi été impliqué dans cet incident.
  • Un second départ a été redonné pour 15 tours après un temps mort qui a permis aux mécaniciens du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS de se mettre en valeur en réparant au plus vite la moto de Márquez sérieusement abîmée dans l’accident.

Alex Márquez: 24e, +32.311 s.

  • Márquez a montré tout au long du week-end un gros potentiel, terminant deuxième de la séance de qualification et premier au warm up.
  • Victime d’une collision avec Remy Gardner juste après le départ, l’ancien champion du monde Moto3 a dû s’élancer de voie des stands, perdant 13 secondes dès le premier tour.
  • Il termine 24e et passe à la sixième place du championnat du monde, à 39 points de Baldassari.
  • ​Márquez s’est par ailleurs blessé à l’index de sa main gauche. Il souffre également d’une abrasion au coude gauche. Des blessures qui seront traitées par son physiothérapeute.

«On méritait mieux ce week-end après le bon travail effectué»

«Je suis triste pour le résultat, on méritait mieux ce week-end après le bon travail effectué vendredi et samedi. Ce matin aussi j’étais rapide au warm up. Malheureusement, ce genre de mésaventure fait partie de la course. On est parfois malchanceux, parfois ce sont les autres qui le sont. A chaque séance on a progressé, c’est positif. Dommage pour le résultat. L’équipe a été super pour réparer la moto très vite afin que je puisse repartir. J’ai pu finir la course pour le team et les fans. On ne baisse pas les bras, on a une séance d’essais importante mardi. On va continuer à travailler pour préparer au mieux la prochaine course au Mans. Je me suis un peu fait mal à une main, mais la douleur est pour l’instant surtout psychologique.»

Xavi Vierge: 6e, +4.995 s.

  • Après avoir procédé à des changements sur son châssis Kalex suite à sa qualification en 12e position, Vierge a pris un très bon départ pour récupérer sept places dans le premier tour et se retrouver en quatrième position dans la bagarre aux avant-postes.
  • Au troisième tour, l’Espagnol a rétrogradé en 5e position. Puis Brad Binder l’a passé à son tour au septième tour. Vierge n’a pas pour autant baissé les bras. Régulier dans ses chronos, il est parvenu à signer son meilleur résultat de la saison.
  • Parvenant à progresser tout au long du week-end, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a inscrit dix précieux points au classement général.

«Cela n’est pas le genre de résultat qu’on vise, mais je suis content»

«Je suis plutôt content de finir cette course en sixième position. Bien évidemment, cela n’est pas le genre de résultat qu’on vise, mais après deux Grands Prix difficiles où il ne nous a pas été possible de faire beaucoup de tours pour travailler correctement et progresser... Sans oublier que Jerez n’est pas un circuit facile pour moi. Dès le premier moment, on s’est appliqué pour préparer la course en rencontrant pas mal de problèmes qu’on a réussi à surmonter. On a réellement fait un pas en avant pour la course. J’ai pris un bon départ et j’ai pu me battre devant avant de perdre du terrain. On savait que ça serait compliqué, il fallait aller au bout pour prendre des infos, comprendre et voir où nous devons encore progresser. Mardi, nous avons un test important ici, on va travailler pour faire un nouveau pas en avant d’ici le Mans.»

Published in Moto Gp Actualite
vendredi, 18 janvier 2019 15:14

QATAR ECRAN GEANT

Published in Moto Gp Actualite

Franco Morbidelli, Rookie of the Year en MotoGP

Published: 20 Nov 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli a décroché cette année le titre du “Rookie of the Year” MotoGP.

Pour ses débuts en classe reine, l’Italien a démontré le même talent et la même détermination qui lui avait permis l’an dernier de remporter le championnat du monde Moto2.

Avec un groupe de rookies performants et un plateau MotoGP qui n’avait encore jamais été aussi relevé, Morbidelli a eu fort à faire pour son passage dans la classe supérieure.

Conscient des difficultés qui l’attendaient pour prendre la mesure de la Honda RC213V face à des adversaires redoutables, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS était déterminé à donner une fois encore le meilleur de lui-même.

Cinq autres débutants étaient cette année de la partie en MotoGP. L’un d’eux n’était autre que Tom Lüthi, le coéquipier de Franco Mordidelli au sein du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, mais aussi l’adversaire que l’Italien avait dû affronter en 2017 dans la course au titre de champion du monde Moto2.

Avec eux se trouvaient Takaaki Nakagami, Xavier Simeon et Hafizh Syahrin qui s’est révélé être l’adversaire le plus redoutable de Franco Morbidelli dans cette quête du titre du Rookie of the Year.

Le champion du monde Moto2 en titre a immédiatement marqué les esprits en prenant le meilleur sur ses adversaires au Qatar, pour la première course de la saison. Une performance qu’il a ensuite réitérée à Austin et à Jerez, en Catalogne, à Brno, Misano, Aragon, Phillip Island et Valence.

Avec une huitième place comme meilleur résultat de la saison sur le circuit de Phillip Island, Morbidelli a pris à ce moment-là un ascendant définitif sur Hafyzh Syahrin alors relégué à douze points à seulement deux courses de la fin du championnat. Il ne l’a plus lâché. Rookie of the Year, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS conclut par ailleurs sa première saison en MotoGP à la quinzième place du classement général avec 50 points.

Franco Morbidelli - 2018 MotoGP Rookie of the Year:

« Je suis heureux de cette récompense car ça n’a pas été une saison facile. J’avais beaucoup de choses à découvrir cette saison, et nous avons eu des problèmes. Mais l’équipe a travaillé dur et nous avons progressé tous ensemble pour marquer les points nécessaires. Finir premier pilote débutant était important pour l’équipe et pour moi. Y être parvenu est la meilleure façon de dire au-revoir et merci au Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS. »

Published in Moto Gp Actualite
jeudi, 08 novembre 2018 07:09

Franco Morbidelli douzième à Sepang

 

Publié: 4 Nov 2018

Le pilote du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS prend le contrôle du classement Rookie of the Year, son coéquipier Tom Luthi terminant en seizième position.

La chaleur tropicale et la température de la piste etaient à 53 degrés à Sepang alors que Franco Morbidelli et Tom Luthi, les pilotes Marc VDS prenaient la piste pour le Grand Prix de Malaisie, 18ème manche du Championnat du Monde MotoGP.

Franco Morbidelli était 20ème au warm-up sur une piste encore en train de sécher après la pluie. Lors de la course, Morbidelli a poussé fort dans la première moitié pour être dans les points. Morbidelli a terminé sa sixième course consécutive en marquant des points avec une 12e place. Il est 14ème au classement avec 50 points et premier au classement des rookies.

Tom Luthi a terminé le warm up 21ème pour se préparer à remporter ses premiers points au championnat. Avec un début de course calme et constant, Luthi a mené une longue bataille avec Bradley Smith. Le duel s’est à continué jusqu’au bout pour marquer le dernier point. Luthi a raté les points par seulement deux secondes et a terminé 16e pour la cinquième fois de la saison.

La finale du Championnat du Monde MotoGP aura lieu du 16 au 18 novembre à Valence en Espagne.

Franco Morbidelli: 12ème, +30.933

“Je suis très satisfait du travail accompli par l'équipe ce week-end”

«Je suis content de ce résultat. Ce fut agréable de gagner autant de positions après avoir pris le 19e place sur la grille. Je suis très satisfait du travail accompli par l'équipe ce week-end et maintenant, je suis vraiment impatient de participer à la dernière course à Valence. ”

Tom Luthi: 16ème, +41.820

“Dommage que je sois encore seizième et si près du but”

«C’était une course chaude et j’ai eu un peu de difficulté avec le grip à l’arrière pour les deux premiers tours et j’ai failli tomber dans le dernier virage. Mais ensuite, j'ai trouvé un bon rythme et je me sentais bien sur la moto, mais plus tard, je me suis retrouvé aux prises avec une mauvaise adhérence arrière et j'ai perdu du temps, ce qui m'a coûté une chance de remporter quelques points. J'étais très proche et donc dommage que je sois encore à la seizième place. ”

Published in Moto Gp Actualite

Morbidelli décroche une impressionnante huitième place à Phillip Island

Published: 28 Oct 2018

Franco Morbidelli a obtenu son meilleur résultat de la saison en franchissant la ligne d’arrivée en huitième position. Il consolide ainsi sa première place au classement du meilleur débutant de la catégorie MotoGP. Tom Lüthi a terminé en seizième position.

Les pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS ont pu aujourd’hui profiter de bien meilleures conditions qu’aux essais. Du vent, mais aussi un beau soleil les ont accompagnés lors de la dix-septième épreuve de la saison.

Franco Morbidelli a profité du warm up pour préparer sa course en signant le onzième meilleur chrono. En course, l’Italien est parvenu à se hisser à la treizième place dès les premiers tours avant de se lancer dans un intense duel avec Aleix Espargaro. Dixième au 19e tour, Morbidelli a donné un dernier coup de rein avant l’arrivée pour déborder Espargaro et passer sous le drapeau à damier en huitième position. L’Italien occupe la 14e place du classement général avec 46 points.

Seizième ce matin au warm up, Tom Lüthi était plutôt confiant au moment du départ. Très vite 17e dans un groupe où se trouvaient également Scott Redding et Takahaki Nakagami, le pilote suisse a malheureusement eu plus de mal sur la seconde partie de la course. Manquant de vitesse en virage, il a fini seizième, à la porte des points pour la quatrième fois de la saison.

Le prochain Grand Prix MotoGP se déroulera du 2 au 4 novembre sur le circuit de Sepang, en Malaisie.

Franco Morbidelli : 8e, +21.805

« Je suis très content d’avoir obtenu mon meilleur résultat en MotoGP »

« Je suis heureux de ce résultat, le meilleur depuis mes débuts en MotoGP. On a fait du bon travail pour profiter des abandons de nos adversaires. Notre choix de pneus était le bon et j’ai pu rouler sur un bon rythme, notamment sur la seconde partie de la course. C’est ce qui m’a permis de rentrer dans le top dix. Je tiens à remercier mon équipe pour avoir trouvé ce week-end les bons réglages pour ce circuit. »

Tom Lüthi : 16e, +48.226

« Je suis déçu de finir encore seizième à la porte des points »

«  J’ai eu un bon rythme durant les dix premiers tours et j’ai pu rester dans le groupe avec lequel j’avais réussi à partir. Et puis j’ai commencé à perdre du grip sur l’angle et je n’arrivais plus à passer suffisamment vite dans les virages à gauche. La moto sous-virait et c’est comme ça que j’ai perdu beaucoup de temps. Je suis déçu de finir encore seizième à la porte des points. »

 
Published in Moto Gp Actualite
lundi, 22 octobre 2018 08:41

Morbidelli onzième à Motegi

 

Published: 21 Oct 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli conserve la tête du classement du “Rookie of the Year” grâce à sa onzième place à l’arrivée du Grand Prix du Japon. Tom Lüthi a fini la course en vingtième position.

Les pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS ont profité d’excellentes conditions météorologiques pour la seizième épreuve du championnat du monde MotoGP.

Rassuré par son douzième temps obtenu au warm up, Franco Morbidelli a pris le départ convaincu de pouvoir faire une bonne course malgré les difficultés rencontrées aux essais. Parti de le trafic, le champion du monde Moto2 s’est rapidement installé en seizième position. Patient et convaincu de pouvoir se battre pour le top dix, Morbidelli a finalement décroché la onzième place à deux tours de l’arrivée. Avec désormais 38 points, il conserve le leadership du classement du “Rookie of the Year”.

Vingt-deuxième du warm up, Tom Lüthi s’attendait à vivre une course longue et difficile. Malgré un bon départ, le Suisse a souffert en début de course d’un manque de grip et de feeling avec sa moto. Les choses se sont améliorées sur la seconde partie, mais il était alors trop tard pour espérer remonter au-delà de la vingtième place.

La prochaine course se déroulera du 26 au 28 octobre en Australie, sur le circuit de Phillip Island.


Franco Morbidelli : 11e,  +25.931

« Finalement, j’ai pu rouler plus vite en course et finir aux portes du top dix »

«  Nous avons été en difficulté sur ce circuit tout au long du week-end, et malheureusement j’ai abîmé une moto en qualification. Mais en course, j’ai pu finalement rouler plus vite. J’ai réussi à maintenir un bon rythme pour terminer aux portes du top dix. Je suis très content parce que ce tracé est difficile pour nous avec toutes ces accélérations. »

Tom Lüthi : 20e, +52.707

« J’ai eu du mal avec le grip arrière et pour mettre le pneu en température »

«  Dès le début de course j’ai eu ce problème de ne pas arriver à trouver le feeling avec la moto. J’ai pris un bon départ, eu une bonne réaction et me suis bien lancé, mais j’ai alors eu du mal avec le grip arrière et pour mettre le pneu en température. Cela m’a fait perdre le contact des pilotes qui étaient devant moi. A mi-course mon rythme était meilleur mais il était alors trop tard. »

Published in Moto Gp Actualite
Page 1 sur 6