Published: 6 May 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a obtenu son premier top dix en MotoGP aujourd’hui sur le circuit de Jerez en se classant neuvième à l’arrivée du Grand Prix d’Espagne.

Bien parti en s’infiltrant dans le trafic, Morbidelli est passé dès le premier tour de la quinzième à la douzième place. Il a ensuite pris son rythme pour se positionner pour un trop dix au huitième tour. 

Sa patience et sa régularité lui ont permis, quand les pneus ont commencé à perdre du grip, de se hisser devant les KTM de Mika Kallio et Pol Espargaro pour terminer la course en neuvième position.

Malgré sa chute au virage onze à dix tours de l’arrivée, Tom Lüthi a eu le temps de démontrer son potentiel en MotoGP. Vingt-et-unième au premier tour, le pilote suisse était remonté en quatorzième position quand il est tombé.

La prochaine course se déroulera dans deux semaines sur le circuit du Mans.

Franco Morbidelli : 9e 
« La course a pour moi été positive. J’ai pu prendre un bon départ et tant que j’ai eu du grip j’ai fait de bons chronos et récupéré des positions. J’ai essayé de ménager les pneus pour la seconde partie de la course mais sur la fin j’ai tout de même dû rendre la main pour être sûr de finir dans le top dix. C’est une bonne chose pour le team et aussi pour ma confiance avant les prochaines courses. »

Tom Lüthi : Abandon
« J’étais en difficulté avec l’avant en début de course avec le plein d’essence mais j’ai quand même pu remonter et gagner des places pour me retrouver en bagarre avec Tito Rabat. Mais plus la course avançait et plus il m’était difficile de garder le rythme. C’est comme ça que j’ai perdu l’avant au virage onze et que ma course s’est malheureusement terminée. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Franco a fait une belle course et je suis content de le voir dans le top dix. C’est toujours un objectif pour une équipe privée. Cela nous console de notre mauvais week-end au Texas. C’est dommage que Tom soit tombé car il se bagarrait avec Tito et pouvait finir dans les points. Mais je suis sûr qu’il y parviendra dans un futur proche. »

JE VEUX PARTICIPER AU CONCOURS FRANCO MORBIDELLI 

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 22 Apr 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez a décroché son meilleur résultat de la saison aujourd’hui au Texas en se classant à la deuxième place du Grand Prix des Amériques.

Grâce à ce nouveau podium, Marquez remonte à la deuxième place du classement général à égalité de points avec Mattia Pasini.

Parti de la pole position, Marquez a mené la course durant treize tours avant que quelques glissades, alors qu’il était à la lutte avec Bagnaia, ne l’incitent à calmer le jeu pour se contenter de la deuxième place.

Si Marquez a fait forte impression en tête de la course, Joan Mir a lui fait le spectacle en allant décrocher une superbe quatrième place.

Le rookie du championnat Moto2 a effectué une magnifique remontée après qu’un accrochage avec Luca Marini au premier virage l’a fait rétrograder en vingt-quatrième position.

Sans jamais se décourager, Mir est parvenu à remonter pour s’emparer de la quatrième place à quatre tours de l’arrivée. Avec le podium en vue, Mir a signé son meilleur tour en course dans l’avant-dernier tour pour finalement franchir la ligne d’arrivée avec 1.6 seconde de retard sur Miguel Oliveira.

La prochaine course se déroulera dans deux semaines en Espagne, sur le circuit de Jerez.

Alex Marquez : 2e
« C’était important de finir cette course sur le podium avant les prochains Grands Prix en Europe qui se dérouleront sur des circuits qui me conviennent mieux. J’ai réussi à rester en tête pendant un bon bout de temps mais les conditions étaient différentes aujourd’hui et avec le vent j’ai rattrapé de justesse la moto à plusieurs reprises. J’ai donné cent pour cent et je suis content du résultat. »

Joan Mir : 4e 
« Je suis un peu déçu de cette quatrième place parce que sur la fin j’avais le rythme pour monter sur le podium. Malheureusement, j’ai mal négocié le premier virage... Mais c’est la course. L’important c’est d’avoir confirmer que nous avions un très bon rythme, bien meilleur que celui que j’attendais sur ce circuit. C’est positif avant les prochaines courses en Europe. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« C’est un résultat fantastique pour l’équipe. Avec le rythme qu’il avait depuis le début du week-end nous pensions qu’Alex allait partir seul devant, mais à la fin son pneu n’avait plus beaucoup de grip et ça s’est compliqué pour lui. Dans ces conditions, cette deuxième place est un bon résultat. Joan s’est montré très impressionnant aujourd’hui en terminant quatrième de sa troisième course en Moto2 après s’être fait bousculer au premier virage. Le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS se retrouve en tête du classement par équipe après trois courses et nous sommes confiants au moment de poursuivre la saison en Europe. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 8 Apr 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Alex Marquez a décroché de précieux points en assurant la cinquième place à l’arrivée du Grand Prix d’Argentine organisé ce week-end sur le circuit de Termas de Rio Hondo.

Marquez, qui disputait son centième Grand Prix, a été accompagné dans le top dix par son jeune coéquipier, Joan Mir. Ce dernier s’est classé septième de sa deuxième course en Moto2. Un résultat d’autant plus impressionnant que le champion du monde Moto3 en titre s’élançait de la dix-septième place de la grille de départ.

Dixième à la fin du premier tour, Mir s’est vite installé en septième position avant de contenir Dominique Aegerter dans les derniers tours pour s’offrir son premier top dix en Moto2.

Les 23 tours de course se sont déroulés sur une piste encore partiellement humide, mais tous les pilotes ont pris le départ en pneus slicks.

Cinquième au premier tour, Marquez a perdu du temps en début de course en se faisant tasser par Oliveira. A quatre tours de l’arrivée, alors qu’il était en mesure de trouver une place sur le podium, l’Espagnol a commis une petite erreur au freinage avec Lorenzo Baldassari et il a dû se contenter de la cinquième place.

La prochaine course se déroulera dans deux semaines à Austin, sur le circuit des Amériques.

Alex Marquez : 5e  
« Avec ces conditions la course était difficile. Mon accrochage avec Oliveira en début de course m’a malheureusement fait perdre le contact avec les leaders. J’ai poussé pour revenir en espérant pouvoir me faire une place sur le podium. Mais en attaquant ainsi mon pneu s’est usé plus vite et la moto patinait en fin de course. J’ai également fait une erreur au freinage... Cinquième, c’est le mieux que je pouvais aujourd’hui. Ce n’est pas parfait, mais ça n’est pas non plus une catastrophe. »

Joan Mir : 7e 
« Je n’étais pas bien placé sur la grille mais je savais que mon potentiel n’était pas celui-ci. Je savais que j’avais le rythme pour faire une bonne course et je suis content de ce top dix. La course était vraiment difficile car à chaque tour les conditions étaient différentes. J’ai beaucoup appris aujourd’hui. Je suis rapide avec des pneus neufs en début de course mais je dois encore progresser pour avoir plus de grip avec des pneus usés. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Alex et Joan ont fait une belle course et nous pouvons être contents d’eux. Ils sont tous les deux dans le top dix, c’est positif. Dommage qu’Alex ait perdu du temps à cause d’une petite erreur en course alors qu’il remontait sur les leaders. L’important c’est quitter l’Argentine avec de gros points. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 18 Mar 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli a fait des débuts tonitruants dans la catégorie MotoGP à l’occasion du Grand Prix du Qatar organisé ce week-end sur le circuit international de Losail.

Le champion du monde Moto2 en titre a parfaitement géré sa première course dans la catégorie reine pour terminer en douzième position à seulement seize secondes du vainqueur, Andrea Dovizioso.

Parti de la quatorzième place, Morbidelli s’est rapidement faufilé dans le trafic pour se retrouver à la lutte pour un top dix. L’Italien y termine à la porte, à 1,7 seconde.

Morbidelli et Lüthi ont fait mieux que ce qu’espéraient le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS pour leurs débuts en MotoGP.

Le pilote suisse était néanmoins déçu de ne pas avoir pu finir dans les points. Il s’est classé seizième à l’arrivée d’une course disputées dans des conditions difficiles, avec du vent et pas mal de sable sur la piste, à cause d’une petite erreur au freinage.

Le championnat MotoGP reprendra son cours dans trois semaines en Argentine.

Franco Morbidelli : 12e 
« C’est une très bonne première course et le résultat est meilleur que celui que j’espérais. Je suis particulièrement content du support que m’a procuré l’équipe. Ma pointe de vitesse était correcte, mais le plus important était de finir la course pour engranger de l’expérience. Et j’y suis parvenu. J’ai fait les premiers tours avec Lorenzo et Viñales, c’était une belle sensation. Il me reste maintenant à continuer à apprendre pour progresser. »

Tom Lüthi : 16e 
« Je suis content même si mes sentiments sont un peu mitigés du fait que je termine hors des points. Finir seizième, c’est tout de même pas trop mal pour une première course en MotoGP. Je suis surtout plus proche des pilotes de pointe que je ne l’espérais après les tests hivernaux. J’ai eu des problèmes sur les freinages durant la course et j’ai fait quelques erreurs qui m’ont fait perdre du temps. J’ai tout de même pu mettre en pratique pas mal de choses apprises durant les tests. Nous allons maintenant devoir analyser tout ça et travailler pour faire mieux lors de la prochaine course en Argentine. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Franco a fait une course fantastique en terminant dans les points à seulement seize seconde du vainqueur pour ses débuts en MotoGP. Il a fait mieux que ce que j’espérais aujourd’hui et il a été capable de conserver un bon rythme quand le niveau de grip a baissé en fin de course. Tom m’a aussi impressionné avec son rythme en course même s’il a perdu du temps en tirant tout droit dans les premiers tours. Il ne termine qu’à une position des points. Je pense que nous pouvons quitter le Qatar la tête haute avec ces belles performances de nos deux rookies. »

Published in Moto Gp Actualite

C'est l'évènement de l'année pour les amateurs de Moto GP en Belgique !

Le team Estrella Galicia Marc Vds vous donne rendez-vous au Karting d'Eupen le dimanche 03 décembre 2017 à partir de 11h00 pour vivre une journée 1000 % dédiées au fans de Moto GP

Vous pourrez y découvrir un box du team, voir les motos officielles, rencontrer vos pilotes préférés (présence de Franco Morbidelli et Alex Marquez entre-autre...)

Et pourquoi pas affronter les pilotes sur la piste !

le programme complet 

11h00 - 12h00 Team presentaion
12h00 - 13h00 Photo Session
13h00 - 13h40 KartBike Show done by MarcVds drivers
13h40 - 14h00 16min KartBike for the Public (25€)
14h00 - 14h20 18min "Racing" karting for the Public (25€)
14h20 - 14h40 14min "Family" karting for the Public (19€)
14h20 - 15h00 Autograph Session
14h40 - 15h00 16min KartBike for the Public (25€)
15h00 - 15h20 18min "Racing" karting for the Public (25€)
15h20 - 15h40 14min "Family" karting for the Public (19€)
15h45 - 18h00 15min + 2h race (175€) / 2 Teams Pitlaneorganisation (on vous attend nombreux !)

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 10 Sep 2017

Concentré et déterminé, Jack Miller a aujourd’hui décroché une brillante sixième place le circuit de Misano détrempé par la pluie.

Toujours aussi adroit sur le mouillé, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a ainsi obtenu son second top six de la saison alors qu’il s’était élancé de quatorzième position de la grille de départ.

Son précédent top six, réalisé au Grand Prix des Pays-Bas, remontait au mois de juin.

Déterminé à inscrire un maximum de points après sa difficile séance de qualification, l’Australien a tenu parole malgré une piste particulièrement glissante sur laquelle les chutes ont été aujourd’hui très nombreuses.

Neuvième dès la fin du premier tour, Miller s’est rapidement retrouvé engagé dans une lutte pour la cinquième place en compagnie de Viñales et Crutchlow.

Le pilote du Team Estrella Galicia s’est emparé de cette cinquième place au sixième tour, et après avoir longtemps au coude à coude avec Viñales il lui a fallu rendre la main à cause du manque de grip de son pneu arrière du côté gauche. C’est ce qui ne lui a pas permis de résister en fin de course à Pirro.

Cette sixième place tombe à point nommé pour remettre Miller en pleine confiance avant la prochaine course organisée dans deux semaines à Aragon.

Lui aussi en quête de points, Rabat a pour sa part déchanté dès le début de course à cause d’un manque de grip sur la piste détrempée de Misano. Des conditions décidément peu idéales pour l’Espagnol qui avait très bien roulé aux essais sur le sec.

Revenu à la treizième place au dix-septième tour, Rabat pensait néanmoins pouvoir mener à bien sa mission. Malheureusement, trois tours plus tard, une chute au virage six mettait fin à sa course.

Jack Miller : 6e 
« En début de course je sentais que j’étais un peu plus rapide que Viñales et Crutchlow, mais dans les derniers tours mon rythme a baissé et j’ai compris que j’avais changé un peu trop de map moteur pour épargner mon pneu arrière. J’étais pas trop mal sur l’angle maxi mais je manquais de drive et je n’ai pas pu accrocher Pirro dans les derniers tours. C’est quoi qu’il en soit mon meilleur week-end depuis la reprise du championnat et je suis content d’avoir pu marquer ces points avant la prochaine course à Aragon. » 

Tito Rabat : DNF
« En début de course, je n’avais aucun grip de l’arrière et je ne sais pas pourquoi. Mes premiers tours ont donc été compliqués sur cette piste détrempée. J’ai ensuite réussi à prendre un meilleur rythme pour rattraper les pilotes qui me précédaient et me retrouver ainsi en mesure de finir dans les points. Et puis en ouvrant les gaz au virage six j’ai perdu l’arrière. Je suis déçu pour l’équipe et pour moi car je voulais terminer cette course malgré les difficiles conditions. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Je suis content du résultat de Jack, mais je suis d’autant plus heureux de le voir revenir au meilleur de sa forme avec une bonne pointe de vitesse et de la constance dans le rythme. Et on ne sait pas ce qui aurait pu se passer si Jack avait pu doubler plus tôt Viñales et Crutchlow. Sixième, c’est un résultat parfait compte tenu des conditions, et j’espère maintenant que nous pourrons maintenir ce niveau lors de la prochaine course à Aragon. C’est dommage que Tito n’ait pas pu aller au bout de ce Grand Prix car il était lui aussi en mesure de finir dans les points. »

Published in Moto Gp Actualite

Morbidelli augmente son avance au championnat

Published: 27 Aug 2017

Le pilote du Team Estrealla Galicia 0,0 Marc VDS a réussi aujourd’hui à Silverstone à augmenter son avance au classement du championnat du monde Moto2 en terminant à une très intelligente troisième place.

C’est le huitième podium en douze courses pour Morbidelli qui se retrouve désormais avec une avance de 29 points sur Thomas Lüthi, quatrième sous le drapeau à damier.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne aura réservé des fortunes diverses à Morbidelli et à son coéquipier Alex Marquez.

Les deux hommes avaient pourtant dominé les débats durant onze tours, se partageant à tour de rôle les commandes de la course après s’être tous les deux élancés de la première ligne de la grille de départ.

Pour Marquez, les chances de victoire ont pris fin au onzième tour après que le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS eût perdu l’avant dans The Loop.

Marquez a réussi à reprendre la piste en onzième position pour remonter courageusement jusqu’à la quatorzième place et ainsi décrocher deux précieux points pour le championnat.

Ayant récupéré la tête de la course après a chute de son coéquipier, Morbidelli a toutefois dû la céder le tour suivant à Takaaki Nakagami. En manque de grip de l’arrière sur les bosses du circuit de Silverstone, l’Italien a dû ensuite s’incliner face à Mattia Pasini. Morbidelli a tout de même pu conserver la troisième place jusqu’à la ligne d’arrivée.

Le leader du championnat du monde a par ailleurs décroché le record de la piste au troisième des dix-huit tours de course en 2’06.690.

Franco Morbidelli : 3e 
« Je voulais vraiment gagner cette course mais j’ai malheureusement rencontré quelques problèmes, dont une baisse de performance de mon pneu arrière après la chute d’Alex. C’était sympa de pouvoir se battre tous les deux dès le départ, mais quand Nakagami m’a doublé, j’ai décidé d’assurer le podium et les points. En Moto2, tout peut arriver et nous allons devoir attaquer lors des prochaines courses, mais le point positif de la journée, c’est d’avoir pu augmenter mon avance sur Tom Lüthi au Championnat. »

Alex Marquez : 14e
« Je suis totalement responsable de ma chute. Je me suis légèrement écarté de la trajectoire avant de rentrer dans The Loop et c’est en resserrant ma trajectoire que je suis tombé. J’avais pris un bon départ et j’avais un bon rythme. J’étais content de pouvoir mener la course mais marquer seulement deux points à l’arrivée n’est bien évidemment pas le résultat que méritait l’équipe pour ses efforts. Nous devons l’accepter et penser à Misano. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« J’espérais que nous puissions réaliser un nouveau doublé, surtout quand j’ai vu nos deux pilotes qui prenaient de l’avance en tête de la course. Malheureusement, une petite erreur d’Alex nous a coûté l’opportunité de la victoire. Et puis quand Franco a pris la tête, il a souffert d’un problème d’embrayage qui l’a empêché de se battre jusqu’au dernier tour pour essayer de gagner ce Grand Prix. J’espère que nous allons trouver des solutions d’ici la prochaine course afin de défendre notre position au championnat. Nous devons néanmoins être heureux d’avoir pu conforter notre position de leader, d’autant que la prochaine course se déroulera chez Franco. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 16 Aug 2017

Au petit matin du mercredi 16 août, des voleurs se sont introduits dans l’atelier de Marc VDS, à Gosselies, en Belgique, et ont dérobé la Kalex Moto2 avec laquelle Tito Rabat a décroché en 2014 le titre de champion du monde.

Le vol s’est déroulé autour de 2h00 du matin, et la moto championne du monde qui était en exposition dans le hall d’entrée de l’atelier a été le seul objet de valeur emporté.

Cette moto est aux couleurs de celles qu’affichait le team en 2014 et porte la plaque #53 arborée cette année-là par Rabat.

Si quelqu’un reçoit une proposition pour acheter la moto ou dispose d’information concernant le vol, merci d’appeler au +32 (0)71 35 69 32. Tous les appels resteront confidentiels.

Published in Moto Gp Actualite
mardi, 08 août 2017 12:17

Miller rentre dans les points à Brno

Jack Miller a entamé la seconde moitié du championnat du monde MotoGP en décrochant une méritoire quatorzième place à l’arrivée du Grand Prix de la République tchèque.

Les 22 tours de course ont débuté sur une piste humide qui a rapidement séché quand le risque de pluie s’est finalement éloigné.

Les conditions climatiques ont donné lieu à une course chaotique avec des pilotes doutant du meilleur moment pour repasser par les stands afin de changer de moto et de pneus.

Miller a été l’un des premiers à s’arrêter pour enfourcher sa deuxième Honda RC213V équipée avec des slicks plus adaptés à l’état de la piste.

Malheureusement, cette décision plutôt intelligente, identique à celle du vainqueur Marc Marquez, n’a pas porté les fruits espérés pour le pilote australien. La faute à un arrêt aux stands un peu trop long ainsi qu’à des problèmes de grip arrière qui n’ont pas permis, par la suite, d’optimiser cet arrêt anticipé.

Bien qui revenu à la neuvième place, Miller n’a pas réussi à conserver le rythme du top dix et il n’a pu ainsi profiter d’une stratégie qui aurait dû s’avérer nettement plus payante.

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS s’est finalement classé quatorzième, trois places devant son coéquipier qui a lui aussi souffert de problèmes de grip après son changement de moto.

Parti 21e, Rabat a entamé la course en pneus pluie sur un bon rythme et s’est arrêté plus tard que Miller pour changer de machine. L’Espagnol a ensuite éviter de prendre trop de risques, préférant finir la course une seconde derrière la Ducati de Scott Redding.

Jack Miller : 14e
« J’ai perdu de précieuses secondes lors de mon arrêt aux stands en attendant que ma deuxième moto soit prête, mais je pensais malgré tout avoir une chance de finir dans le top dix. Malheureusement, je n’ai pas retrouvé le grip que j’avais eu aux essais en roulant sans forcer en 1’57 avec des pneus usés. Il m’a été impossible d’avoir ce même rythme car si j’étais bien avec l’avant, l’arrière ne fonctionnait pas. Je n’ai donc pas pu profiter de ma stratégie. J’ai essayé de faire une course intelligente mais différents problèmes m’ont aujourd’hui coûté pas mal de points. »

Tito Rabat : 17e 
« J’étais vraiment bien sur les premiers tours en pneus pluie mais plus vraiment après avoir changé de moto pour repartir en slicks. J’ai d’ailleurs commis quelques erreurs en essayant de rester dans le groupe. Ce circuit est pour moi difficile, surtout en roulant seul. Mon principal problème aura été ce manque de feeling avec l’arrière. A un moment j’ai cru être en mesure de rester avec Zarco et Lorenzo, mais j’étais finalement trop à la limite pour y parvenir. Nous travaillons dur pour comprendre ce qui ne fonctionne pas et je ne baisse pas les bras. Je ferai encore le maximum la semaine prochaine en Autriche. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Jack s’est arrêté au bon moment pour changer de moto et repartir en slicks, comme Marquez. Malheureusement, c’était tôt et le team n’avait tout à fait terminé de préparer la deuxième machine. Cela a coûté du temps à Jack et nous en sommes responsables. Toutefois, le problème principal a été le même qu’au warm up, nous n’avons pas réussi à trouver du grip pour l’arrière et cela a empêché Jack de profiter de sa stratégie en course. Tito s’est arrêté un peu plus tard que Jack mais il a lui aussi connu le même problème de grip à l’arrière. Nous devons comprendre ce qui n’a pas fonctionné et pourquoi nous rencontrons toujours ce type de problème. »

Published in Moto Gp Actualite

Morbidelli vit un rêve éveillé avec ses six victoires

Published: 2 Jul 2017

En remportant en Allemagne sa sixième victoire de la saison, Franco Morbidelli a remis la main sur le championnat du monde Moto2. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS assure vivre un rêve éveillé.

Alors que la mi-saison est atteinte, Morbidelli va pouvoir profiter de la trêve estivale. Après neuf des huit Grands Prix inscrits au calendrier, l’Italien compte 37 points d’avance sur Tom Lüthi.

Morbidelli a encore fait preuve de maîtrise et de sang-froid pour s’imposer au Sachsenring au terme d’une course où la pression était totale et à l’issue de laquelle il s’est imposé dans le dernier tour.

Longtemps dans la roue de l’Italien, Oliveira est passé à l’attaque dans le virage douze lors de l’avant dernier tour. Morbidelli a alors immédiatement réagi en reprenant l’avantage au freinage du premier virage du dernier tour. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a ensuite parfaitement contrôlé la situation pour franchir la ligne d’arrivée avec une avance de 0.066 seconde.

Parti de la pole position, Morbidelli a joué la course d’attente dans les premiers tours en laissant Lüthi et Marquez le devancer.

Alors qu’il pensait être en mesure de monter sur le podium, Marquez est tombé dans le virage deux au quatrième tour après avoir réalisé le holeshot.

Morbidelli occupe la première place du classement général avec 173 points. Lüthi est deuxième avec 136 points, Oliveira troisième avec 114 points et Marquez quatrième avec 113 points.

Franco Morbidelli : 1er 
« Avec six victoires depuis le début de la saison, je vis un rêve et je n’ai pas envie de me réveiller. C’était une course difficile, surtout quand Miguel m’a rattrapé vers la mi-course. J’ai dû défendre ma position. Je pensais qu’il me passerait plus tôt car j’étais en difficulté. J’étais prêt pour la bagarre dans les deux derniers tours. J’ai pu faire un très bon dernier tour et décrocher cette victoire. Merci à tout l’équipe pour le travail réalisé. »

Alex Marquez : DNF
« Cette course ne s’est pas passé de la manière dont j’espérais conclure la première moitié du championnat. Dès le deuxième tour j’ai commencé à avoir des problèmes de grip et j’ai mis eu une grosse alerte dans le virage sept en coupant les gaz. L’arrière a violemment décroché. La même chose s’est produite deux tours plus tard au virage et cette fois je n’ai rien pu faire pour éviter la chute. Ça n’est pas comme ça que je voulais terminer cette première moitié de saison mais nous allons avoir heureusement un peu de temps pour récupérer avant de retrouver la piste à Brno. C’est l’un de mes circuits préférés et j’espère y entamer la seconde partie du championnat de belle manière. » 

Michael Bartholemy : Team Principal
« C’est très bien de voir Franco remporter sa sixième victoire de la saison et surtout augmenter à 37 points son avance au classement général avant la trêve estivale. C’est exactement ce que nous voulions. C’est décevant pour Alex qui est tombé de la même manière qu’aux essais vendredi. Nous devons trouver des solutions pour l’aider à avoir plus de grip car c’est le genre de situation difficile en Moto2. Je pense qu’Alex sera OK, nous allons à Brno dans quinze jours pour faire des essais et je pense que cela va lui permettre de se remettre en confiance. Il a vraiment souffert avec ce manque de grip à l’arrière ce week-end. »

Published in Moto Gp Actualite
Page 1 sur 2