mardi, 18 juin 2019 10:41

Marquez et le coup du chapeau

Marquez et le coup du chapeau

Published: 16 Jun 2019

Alex Marquez a remporté une superbe victoire devant ses supporters. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS décroche ainsi sont troisième succès de rang et s’empare des commandes du championnat du monde Moto2. Xavi Vierge a lui réalisé une très belle remontée jusqu’à la huitième place.

  • Les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez et Xavi Vierge s’étaient respectivement élancés des sixième et vingtième places de la grille de départ. La course s’est déroulée dans de bonnes conditions avec une température de 27 degrés.

  • Après un long bras de fer avec Tom Lüthi, Alex Marquez a pris un avantage définitif sur son adversaire dans les derniers tours de course pour aller décrocher sa troisième victoire de suite. C’est la première fois qu’un pilote réalise le coup du chapeau depuis 2017.

  • Vierge a pour sa part réalisé une brillante remontée, doublant une douzaine de pilotes pour passer la ligne d’arrivée en huitième position.

Alex Marquez : 1er

  • Après avoir évité un accrochage au premier virage, Marquez a rapidement doublé trois adversaires pour s’installer en troisième position.

  • L’Espagnol a ensuite réalisé le record du tour en 1’43.871 pour s’installer dans les roues de Lüthi et de Fernandez qui le précédaient d’un peu moins d’une seconde et demi.

  • Marquez a rapidement doublé Fernandez puis Lüthi à l’entame du quatorzième tour. Trois tours plus tar, Marquez avait réussi à porter son avance à 0.6 seconde pour s’assurer la victoire.

  • Grâce à ce succès, Marquez s’empare des commandes du championnat du monde avec 7 points d’avance sur Lüthi et 22 sur Navarro.

«Je suis le plus heureux ! Troisième victoire de suite et une place de leader à la clef »

« Je suis le plus heureux ! Troisième victoire de suite et une place de leader à la clef... Ce succès à domicile est très important, c’était une course difficile à contrôler. Il y a eu un contact au premier virage qui m’a fait perdre un peu de temps. J’ai revenir au fil des tours, je savais qu’il ne fallait pas faire d’erreur et rester très constant pour espérer gagner. J’ai appliqué cette stratégie. Quand je me suis retrouvé derrière Lüthi, j’ai vu que j’étais un peu mieux que lui. C’est comme ça que j’ai pu le doubler. On se retrouve en tête du championnat, je suis vraiment heureux pour l’équipe. »

Xavi Vierge : 8e

  • Qualifié au milieu de la septième ligne, Vierge a pris un très bon départ pour se glisser dans le top dix avant même la fin du premier tour.

  • Le pilote espagnol de 21 ans a ensuite doublé Sam Lowes pour s’emparer de la septième place au sixième tour.

  • A la lutte pour la sixième place avec Luca Marini et Marcel Schrotter, Vierge a finalement perdu deux positions dans le dernier tour, passant sous le drapeau à damier en huitième position.

« J’ai pu modifier mon pilotage pour réaliser une belle remontée »

« Drôle de week-end... On a bien commencé vendredi et puis samedi en cherchant à progresser nous avons perdu la route. On s’est repris hier soir et l’équipe a pu me fournir une meilleure moto pour la course. Elle m’a permis de continuer à apprendre, de modifier mon pilotage pour être plus performant. C’est comme ça que j’ai pu remonter. Même si ça n’est pas le résultat que nous espérions, après un week-end difficile la performance est honorable. Et puis une fois encore, nous avons appris des choses qui nous seront utiles pour la suite. Partir de la vingtième place n’était pas non plus facile, mais j’ai évité les pièges, ce que je n’avais pas su faire à Austin et au Mugello. »

Joan Olivé, Team Manager

« On est vraiment très content de la maturité qu’Alex affiche aujourd’hui «

« Encore une superbe journée pour l’équipe. Troisième victoire de suite pour Alex, c’est magnifique. On voit qu’il gère aujourd’hui aussi bien les essais que la course. Il est capable d’utiliser au mieux ses pneus de bout en bout de la course. On est vraiment très content de la maturité qu’il affiche aujourd’hui. De son côté, Xavi a réalisé une belle remontée. C’est l’aspect positif que nous devons retenir. Il faut néanmoins que l’on continue de travailler pour être plus constant tout au long du week-end. On va profiter de la journée de test de mardi pour chercher des solutions afin qu’il se sente plus à l’aise sur la moto. »

Published in Moto Gp Actualite

Concours de créativité pour les supporters! En jeu deux passes paddock !

Published: 7 Jun 2019

Nous savons que nous pouvons compter sur des fans fantastiques et loyaux et c’est pour les remercier de ce soutien inconditionnel que nous leur offrons aujourd’hui l’occasion de remporter deux pass Paddock pour vivre une expérience unique au plus près de l’équipe. Pour être de la fête, il suffit d’une seule chose : démontrer son soutien aux pilotes et à l’équipe de la façon la plus originale et créative possible !

Vous aimeriez gagner deux pass Paddock pour le Grand Prix de l'Allemagne à Sachsenring et vivre un week-end de course avec le team au plus près de l’action ?

Vous avez désormais la chance de pouvoir le faire ! Comment ? C’est très simple.

Mission:

démontrer son soutien aux pilotes et à l’équipe de la façon la plus originale et créative possible

Pour participer :

  • Suivez le Team Estrella Galicia Marc Vds sur Twitter, Facebook ou Instagram
     
  • Publier votre message d’encouragement aux pilotes et à l’équipe (photo, vidéo, chanson, texte...) sur un de ses réseaux 
  • utiliser le hashtag #MarcVDScreativeContest

Le prix :

Deux pass Paddock, rencontre et partage avec les pilotes et l’équipe, et diner avec le team.

Date limite pour participer: 

Dimanche 16 juin 2019

Annonce du vainqueur :

Lundi 17 juin 2019

Vainqueur : 

Alex Marquez et Xavi Vierge choisiront parmi les messages sélectionnés pour décider du nom de celui qui recevra les deux pass Paddock pour le GP d'Allemagne et l’opportunité de vivre un week-end de course avec l’équipe.

Allez, c’est parti ! Faite appel à votre imagination et montrer au Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS que vous êtes les meilleurs fans du monde !

Published in Moto Gp Actualite
mardi, 11 juin 2019 13:29

Un superbe Marquez au Mugello

Un superbe Marquez au Mugello

Published: 2 Jun 2019

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez a décroché une nouvelle victoire sur le circuit du Mugello au terme d’une course pleine de maîtrise. Xavi Vierge s’est lui classe douzième.

  • Sous un ciel dégagé et par une température de 28 degrés, Alex Marquez et Xavi Vierge se sont respectivement élancés pour les 21 tours de course des troisième et dix-septième positions.
  • Marquez a réalisé un sans-faute pour aller chercher sa seconde victoire d’affilée après son succès au Mans il y a quinze jours. Son dernier doublé remonté à la saisons 2014. Alors en Moto3, il s’était imposé à Barcelone puis à Assen. Vierge est parvenu pour sa part à remonter à la douzième place pour empocher de nouveaux points.
  • Grâce à cette nouvelle victoire, Marquez gagne deux places au classement du championnat du monde Moto2. Le voilà désormais deuxième à seulement deux points du leader Lorenzo Baldassari. Vierge pointe à la onzième place avec 31 points.

Alex Marquez : 1er, Vainqueur de la course

  • Qualifié sur la première ligne pour la quatrième fois de suite, Marquez a pris un bon départ, s’installant immédiatement en troisième position derrière Tom Lüthi et Marcel Schrotter qui le précédaient sur la grille.
  • Marquez a doublé Schrotter au premier virage à l’entrée du sixième tour. Il en fait de même avec Lüthi trois tours plus tard.
  • Le champion du monde Moto3 2014 a signé le record du tour au deuxième tour de course en 1’51.881.
  • Maîtrisant parfaitement son rythme, il a franchi la ligne d’arrivée avec 1.9 seconde devant Luca Marini.

« J’ai fait la course dont j’avais besoin »

« Je suis vraiment content ! C’est vrai qu’hier je n’imaginais pas pouvoir ainsi m’échapper. Mais finalement j’ai fait la course dont j’avais besoin. J’ai attendu intelligemment, j’ai géré la situation. Je ne suis pas trop mal parti, mais sur les premiers tours Tom et Marcel avaient un meilleur rythme que moi. J’ai essayé de réduire l’écart et j’y suis parvenu. J’ai ainsi pu doubler Marcel, et puis ensuite j’ai vu que Tom était en difficulté avec son pneu arrière. J’ai décidé de le passer pour essayer de m’installer dans le rythme que j’avais eu au warm up. Ça a fonctionné. Petit à petit j’ai consolidé mon avance. Je suis très content car le team a encore fait du super boulot. L’an dernier nous avions eu du mal à régler la moto sur ce circuit. Cela nous fait deux victoires consécutives, ce qui ne m’était plus arrivé depuis 2014, mais il ne faut rien lâcher. Continuons à travailler comme cela car le championnat est encore très long. »

Xavi Vierge : 12e

  • Après un contact dans le premier tour avec Fabio Di Giannantonio et Iker Lecuona au virage trois, Vierge a perdu du temps et des places dès le début de course.
  • Le numéro 97 s’est alors lancé dans une solide remontée de la seizième place. Dès le quatrième tour, il est parvenu à s’installer en douzième position.
  • Vierge est passé sous le drapeau à damier douzième avec dix-sept secondes de retard sur son coéquipier vainqueur.

«Je suis plutôt content du travail qu’on a réalisé ce week-end »

« Je suis plutôt content du travail qu’on a réalisé ce week-end car nous avons cerné notre problème. Nous n’avons malheureusement pas pu progresser suffisamment. Comme d’habitude, j’ai fait une bonne première partie de course, mais quand les chronos ont commencé à augmenter, j’ai perdu plus que les deux ou trois dixièmes lâchés par les autres. Il faut continuer, on va y arriver. Si ça n’est pas pour la prochaine fois, ça sera pour la suivante. »

Joan Olivé, Team Manager

« Encore une belle journée pour l’équipe »

« Encore une belle journée pour l’équipe. Alex a fait une très belle course, il s’est montré intelligent, il s’est servi de son expérience pour bien gérer le début de course en faisant attention à ses pneus. Et il est passé à l’attaque au bon moment. Le team a lui aussi fait du bon travail car sa moto a été très stable sur le début de course. Pour Xavi, on a eu un week-end qui s’est mieux terminé que ce qu’il avait commencé. Il a fait lui aussi un bon début de course avant de baisser un peu rythme sur la fin. On va maintenant continuer à travailler pour faire encore mieux la prochaine fois. »

Published in Moto Gp Actualite

Victoire majestueuse d’Alex Marquez en France

Published: 19 May 2019

Le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS se souviendra de sa journée sur le circuit du Mans. Alex Márquez a décroché une superbe victoire à l’arrivée du Grand Prix de France tandis que Xavi Vierge s’est classé cinquième sous le drapeau à damier.

  • Alors que la pluie était attendue à l’heure du déjeuner, les 25 tours de course Moto2 se sont finalement déroulés sur le sec.
  • Alex Márquez a dominé les débats pour renouer avec la victoire qu’il n’avait plus savourée depuis octobre 2017, et terminer devant Jorge Navarro et Augusto Fernández. Deuxième dès le quatrième tour, Xavi Vierge a réussi à empocher les onze points de la cinquième place.
  • Grâce à cette victoire, Márquez remonte en quatrième position au classement général à quatorze points du leader Lorenzo Baldassari. Vierge est lui désormais onzième, à quarante-huit points.

Alex Márquez: 1er, Vainqueur de la course

  • Après s’être qualifié sur la première ligne de la grille de départ pour la troisième fois de rang, Márquez s’est très bien élancé avant de s’emparer des commandes de la course en doublant Tom Lüthi au quatrième tour.
  • Sous la pression de Jorge Navarro, Márquez a réalisé son meilleur chrono au quatorzième tour en 1’39.916, portant alors à deux secondes son avance en tête de la course.
  • Márquez a ensuite géré avec maîtrise les dix derniers tourspour s’imposer avec 1.119 d’avance sur Navarro et Fernandez.

«C’est savoureux de gagner à nouveau après avoir attendu si longtemps»

«Je suis tellement heureux ! C’est savoureux de gagner à nouveau après avoir attendu si longtemps. C’était une course difficile. Il me fallait contrôler en permanence sur les pilotes que je précédais. J’ai fait sept bons premiers tours et à partir de là j’ai géré en essayant de rester bien concentré. J’essayais de ne pas trop penser, juste piloter proprement. C’est une victoire d’équipe parce que nous avons fait du bon boulot depuis les essais hivernaux, et notamment ce week-end. Il y avait trois conditions à prendre en considération, et j’ai décidé de changer de pneu arrière sur la grille de départ. J’ai fait le bon choix. On a récupéré pas mal de points au championnat, nous devons désormais garder le rythme.»

Xavi Vierge: 5e, + 7.057 s.

  • Vierge a pris un excellent départ de la cinquième place de la grille pour gagner deux positions dès le premier tour.
  • L’Espagnol a ensuite rétrogradé. Longtemps quatrième, il a glissé à la cinquième place dans le dernier tour après une ultime passe d’armes avec Brad Binder.
  • Vierge passe la ligne d’arrivée avec 7,057 secondes de retard sur son coéquipier, décrochant au passage son meilleur résultat de la saison. Un bon en avant durant un week-end où les pièges furent nombreux.

«Nous rapprochons des meilleurs course après course»

«Je suis content de ma course. Nous avons fait un pas en avant et le plus important est d’avoir identifié ce qui nous causait jusqu’à maintenant problème. Nous avons désormais deux jours de tests à réaliser à Barcelone qui vont nous permettre de travailler pour nous retrouver en mesure de bagarrer pour le podium lors des prochaines courses. Je suis très content du déroulement de ce week-end. Le team a fait un super travail et nous nous rapprochons des meilleurs course après course.»

Joan Olivé, Team Manager

«Cette victoire récompense le travail réalisé par l’équipe depuis le début de l’année»

«Je suis très content de notre résultat du jour. Disons que cette victoire récompense le travail réalisé par toute l’équipe depuis le début de l’année. Nous pouvons finalement confirmer aujourd’hui que nous sommes dans le coup pour le championnat. Alex a bien bossé tout le week-end. Aujourd’hui, la situation était délicate, il fallait faire le bon choix de pneu. C’est ce qu’il a fait sur la grille et ce qui nous a permis d’aller chercher la victoire. Il est resté bien concentré, son rythme en atteste. Je suis très content. Avec Xavi, nous continuons à progresser. Nous continuons à avancer avec cette cinquième place qui va encore gonfler sa confiance. Nous avons désormais à notre programme deux journées de tests à Barcelone. Nous allons essayer de nouvelles choses pour nous aider à continuer dans cette direction.»

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 10 Mar 2019

Alex Márquez et Xavi Vierge ont surmonté des problèmes de grip pour se classer respectivement septième et dixième de leur première course avec le moteur Triumph de 765 cm3.

  • Après 9 saisons et 158 courses disputées avec le moteur Honda CBR600, le Moto2 a entamé au Qatar une nouvelle ère avec la motorisation Triumph. Septième et dixième pour l’entame de ce nouveau chapitre, Alex Márquez et Xavi Vierge ont empoché de précieux points pour lancer leur saison.
  • Márquez termine à 5.018 secondes du vainqueur Lorenzo Baldassari alors que Viege, en délicatesse avec un manque de feeling du train avant, franchit la ligne d’arrivée 13.865 secondes plus tard.

Alex Márquez: 7e, +5.018

  • Alex Márquez a pris un très bon départ de la 9e place de la grillepour se retrouver 6e à l’issue du premier tour.
  • Le 73 a signé son meilleur chrono en course au 9e tour alors qu’il occupait la 4e position et pensait pouvoir se battre pour monter sur le podium.
  • C’est à partir du dixième tour qu’il a commencé à rencontrer un problème de grip à l’arrière et à perdre des places face à Augusto Fernandez, Sam Lowes et Thomas Lüthi. Septième après tout. 

« J’ai commencé à perdre du grip à l’arrière, notamment en milieu de virage. A partir de là la moto vibrait »

« J’ai pris un départ correct. J’étais là dans les premiers tours, j’essayais d’attaquer. Je me sentais bien. La moto était vraiment rapide. Le team a fait du bon boulot pour me procurer une bonne machine. J’ai essayé de rattraper les pilotes qui me précédaient en prenant mon rythme comme je l’avais fait aux essais. Jusqu’au dixième tour ça se passait plutôt bien mais c’est alors que j’ai commencé à manquer de grip à l’arrière, notamment en milieu de virage. A partir de là la moto vibrait. Septième, ce n’est pas le résultat que j’espérais après tout le travail réalisé cet hiver. Mais nous devons continuer à travailler pour être plus constant et mieux préparé pour la prochaine course. »
 

Xavi Vierge: 10e, +13.865

  • Deuxième sur la grille de départ, Xavi Vierge a réalisé le holeshot après un super départ qui lui a permis d’emparer des commandes de la course au premier virage.
  • Le pilote espagnol de 21 ans n’a malheureusement pas réussi à maintenir son rythme. Après cinq tours de course, il a commencé à manquer de feeling avec son pneu avant.
  • Vierge à continuer à se battre avec Brad Binder pour sauver la dixième place et ainsi empocher six précieux points.

« Après cinq tours j’ai commencé à être très mal avec le pneu avant. Je perdais une demi seconde au tour »

« J’ai pris un très bon départ et tout s’est déroulé comme nous l’avions prévu. Mais après cinq tours j’ai commencé à être très mal avec le pneu avant. Je perdais une demi seconde au tour. Tous les autres m’ont rejoint, je n’arrivais pas à défendre ma position. J’ai fait de mon mieux pour finir la course. C’est comme ça, c’est dommage car nous avions vraiment bien travaillé ce week-end. On avait le rythme, mais durant la course je ne me suis pas senti bien. C’était important de finir pour le championnat qui est très long. Mieux vaut terminer dixième que de chuter. Je veux tout de même remercier toute l’équipe pour le travail du week-end. Nous ferons mieux en Argentine. »

Joan Olivé, Team Manager

« On se doit d’être contents. Nous espérions mieux, mais il faut rester positif »

« On se doit d’être contents car nos deux pilotes terminent dans la top dix. On a fait du bon boulot ce week-end. Xavi a très bien débuté sa course aux avant-postes avant de perdre des positions à cause d’un problème de grip à l’arrière que nous n’avions pas rencontré durant les tests. Pour Alex, c’est l’avant qui posé problème. Après les bons tests que nous avions réalisés sur ce circuit, nous espérions mieux, mais il faut rester positif. La saison ne fait que commencer et l’équipe fait du bon boulot. »

Published in Moto Gp Actualite

Morbidelli termine quatorzième dans la fournaise de Buriram

Published: 7 Oct 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Franco Morbidelli conserve la première place du classement du “Rookie of the Year” alors que son coéquipier Tom Lüthi conclut son week-end Thaïlande en vingtième position.

Les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli et Tom Lüthi ont dû affronter des conditions très difficiles à Buriram, avec une forte chaleur et un taux d’humidité élevé, pour le premier Grand Prix de Thaïlande, quinzième épreuve de la saison MotoGP.


Morbidelli  s’est encore approché du top dix au warm up en signant le onzième temps. Parti en course avec le pneu arrière dur, l’Italien s’est installé en quatorzième position durant les premiers tours. Déterminé à finir dans les points, Morbidelli a su garder son calme quand il a rétrogradé à la dix-septième place au neuvième tour. Ce qui lui a permis de regagner par la suite trois positions pour finir quatorzième. Avec 33 points au compteur, Morbidelli occupe désormais la 15e place au championnat tout en conservant la tête du classement du “Rookie of the Year”.


Vingt-troisième au classement du warm up, Tom Lüthi n’a pas eu la partie facile en début de course après s’être élancé de huitième ligne de la grille de départ. Malgré une erreur dans le premier tour qui lui a fait perdre un temps précieux, le pilote suisse n’a pas baissé les bras pour finalement passer la ligne d’arrivée en vingtième position.


La prochaine épreuve du championnat du monde MotoGP se déroulera du 19 au 21 octobre sur le circuit Twin Ring de Motegi, au Japon.
 

Franco Morbidelli: 14e, +22.802

« Une course difficile et des dégâts limités avec deux points inscrits »

« La course a été très difficile car dès le début de course je me suis retrouvé en déficit de vitesse de pointe. Et en roulant dans le groupe, je ne pouvais pas freiner aussi tard que ce que je voulais. Ça n’a pas été simple de remonter dans les points, mais j’ai limité les dégâts en en empochant deux. »
 

Tom Lüthi: 20e, +39.421

« Je me suis fait une grosse frayeur dans le premier tour, la moto était hors de contrôle »
 

« C’est dommage car j’ai fait une grosse erreur peu après le départ et cela a détruit ma course. Je me suis fait une grosse frayeur au virage numéro trois dans le premier tour. La moto était hors de contrôle sur le freinage et j’ai eu beaucoup de mal à l’arrêter. Je me suis retrouvé dans l’herbe, bon dernier. J’ai perdu ensuite six nouvelle secondes en évitant Nakagami qui venait de tomber. A partir de là, ma course était foutue. J’ai continué pour apprendre un peu plus de la moto. Finir la course a aussi été un bon exercice physique compte tenu de la chaleur. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 23 Sep 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli a augmenté son avance au classement du “Rookie of the Year” en se classant onzième en Aragon. Tom Lüthi a terminé la course en dix-septième position.

La quatorzième épreuve de la saison MotoGP organisée sur le circuit Motorland d’Aragon s’est déroulée dans des conditions chaudes et humides.

Dix-septième au wam up, Morbidelli était contraint de s’élancer de la dixième place de la grille de départ à cause d’une pénalité infligée par la direction de course. Faisant abstraction de cette contrariété, l’Italien s’est appliqué à boucler les 23 tours de course avec du rythme et de la précision. Quatorzième au cinquième tour en embuscade derrière Bradley Smith et Takaaki Nakagami, Morbidelli est passé peu après à l’attaque pour s’emparer de la onzième place. Une position qu’il a conservée jusqu’à l’arrivée. Avec désormais 31 points au compteur, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS occupe la seizième place du championnat MotoGP et la tête du classement du “Rookie of the Year”.

Prêt pour une longue et difficile course après avoir réalisé le 21e temps du warm up, Tom Lüthi a pris un bon départ pour gagner quatre positions en seulement deux tours. Repassé de la seizième à la dix-septième position, Lüthi espérait franchir la porte des points jusqu’à ce que l’usure de son pneu arrière ne le contraigne à baisser de rythme dans les deux derniers tours. Il passe donc dix-septième sous le drapeau à damier.

La prochaine épreuve du championnat du monde MotoGP se déroulera en Thaïlande du 5 au 7 octobre sur le circuit Chang International de Buriram.

Franco Morbidelli : 11e , +27.025

« J’ai fait du bon boulot »

«  J’ai fait du bon boulot aujourd’hui, et cela montre bien le travail réalisé par l’équipe tout au long du week-end. Malheureusement, la pénalité m’a contraint de partir en dix-neuvième position. Je suis tout de même content d’avoir pu remonter jusqu’à la onzième place. Je n’aurais pas pu réaliser cela sans le soutien de l’équipe. »

Tom Lüthi : 20e , +40.763

« J’ai beaucoup appris durant cette course »

«  Je n’étais pas loin de mes premiers points et je suis vraiment désolé de ne pas avoir pu les décrocher. Mon rythme en début de course était très bon et j’ai eu de la chance de me retrouver à l’intérieur quand Lorenzo est tombé dans le premier virage. J’étais vite jusqu’à la mi-course mais quand le pneu a commencé à se dégrader j’ai eu du mal à garder le rythme. Durant les quatre derniers tours, j’avais des vibrations à l’arrière et nous allons devoir trouver des solutions pour les économiser en début de course. J’ai beaucoup appris durant cette course et je suis certains que cela me servira pour la suite. »

Published in Moto Gp Actualite
vendredi, 14 septembre 2018 09:21

Morbidelli marque de précieux points à Misano

Morbidelli marque de précieux points à Misano

Published: 9 Sep 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli a ajouté aujourd’hui à son palmarès une solide douzième place. Au terme d’un difficile week-end, Tom Lüthi a franchi la ligne d’arrivée du circuit de Misano en 22e position.

Le Grand Prix de Saint-Marin, treizième épreuve du championnat du monde MotoGP, s’est déroulé dans des conditions idéales, avec du soleil et une température estivale.

Franco Morbidelli a entamé la journée en se classant quatorzième du warm up. Neuvième après quatre tours de course, l’Italien s’est ensuite battu avec Andrea Iannone et Alvaro Bautista. Devant des tribunes pleines à craquer, Morbidelli termine douzième et empoche ainsi de précieux points qui lui permettent de reprendre les commandes du classement du « Rookie of the Year ».

Vingt-cinquième à l’issue du warm up, Tom Lüthi s’était préparé à une course longue et difficile. Parti de la 23e position de la grille, le pilote suisse a rapidement compris que les derniers réglages envisagés par son équipe n’allait améliorer la maniabilité de sa moto. Il passera 22e au huitième tour et franchira la ligne d’arrivée dans la même position.

La prochaine course se déroulera en Espagne, le 23 septembre, sur le circuit Motorland d’Aragon.

Franco Morbidelli : 12e, +32.941

« Cette douzième place à la maison est synonyme de bons points marqués pour le championnat. J’ai pris des risques en début de course pour rester dans le top dix, et j’ai beaucoup attaqué au freinage. Mais au fil des tours j’ai commencé à rencontrer des problèmes et j’ai dû baisser de rythme car je ne pouvais plus freiner correctement. Je perdais également trop de temps à l’accélération. »


Tom Lüthi : 22e, +1’12.608

« La course a tourné pour moi au désastre. J’étais en grande difficulté pour tourner durant tout le week-end et nous n’avions d’autre choix que de tenter quelque chose pour la course avec les réglages. Les résultats espérés n’ont pas été au rendez-vous. J’ai eu du mal à finir la course, je ne pouvais pas attaquer. Il faut maintenant penser à la prochaine course à Aragon et essayer de retrouver de la confiance sur la moto. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Son coéquipier du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Marquez chute en se battant pour le podium.

Après deux journées d’essais perturbées par la pluie, la course s’est déroulée sur une piste sèche par une température de 27 degrés.

Parti de la 20e place, le rookie Mir s’est parfaitement bien élancé, doublant une dizaine d’adversaires dans le premier tour. Septième à l’issue du deuxième tour, le champion du monde Moto3 en titre s’est ensuite battu comme un beau diable malgré un manque de grip à l’arrière pour décrocher son septième top dix de la saison.

Marquez a confirmé son potentiel pour le podium dès le matin en signant le troisième temps du warm up. Patient dans les premiers tours de course, l’Espagnol s’est engagé ensuite dans une féroce bataille avec Luca Marini pour la troisième marche du podium.

C’est dans le dernier virage du dernier tour de course que Marquez a élargi sa trajectoire pour tenter de doubler son adversaire et a chuté à quelques mètres du drapeau à damier.
 
Alex Marquez: DNF
« C’est dommage car je me suis battu pour le podium jusqu’au dernier virage. J’étais plus rapide que le groupe, mais dans ce genre de paquet tout le monde se gêne et c’est difficile de s’échapper. La bagarre avec Luca Marini a été longue et c’est en essayant de le doubler à l’extérieur à la fin que je me suis écarté. J’étais prêt à accepter ma quatrième place quand j’ai perdu l’avant. C’est triste de ne pas finir car nous étions dans le coup ce week-end, mais j’ai la course comme ça, en attaquant du début à la fin. »

Joan Mir: 8e +12.404
« On a fait un vrai pas en avant au niveau des réglages et j’ai pu récupérer un bon paquet de places dans les premiers tours. Malheureusement, il me manquait encore un ou deux dixièmes au tour. Je manquais de grip à l’arrière. Le mauvais temps aux essais ne nous a pas aidés, je pense qu’en ayant eu plus de tours sur le sec nous aurions été en meilleure position pour la course. J’ai tout donné aujourd’hui et c’est dommage de ne finir que huitième, j’espérais mieux. »

Published in Moto Gp Actualite

 

Published: 5 Aug 2018

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli s’est classé treizième à l’arrivée du Grand Prix de la République tchèque. Tom Lüthi est lui passé sous le drapeau à damier en seizième position.

Avec une température de piste de 41 degrés et des conditions bien plus agréables qu’aux essais, les pilotes s’en sont donné à cœur joie sur le circuit de Brno.

Désormais rétabli de la fracture de la main gauche qui l’avait contraint à renoncer à participer au Grand Prix d’Allemagne, Morbidelli a dignement fêté son retour à la compétition en rentrant dans les points.

Après avoir perdu quelques places dans les premiers tours, Morbidelli a joué de patience avant d’attaquer pour s’emparer de la treizième place dans les dix derniers tours de course.

Parti de la 21e place de la grille et gêné durant les premiers tours, Lüthi est parvenu à passer sous le drapeau à damier en seizième position. Tout près des points, le pilote suisse égale sa meilleure performance de la saison au Mans et au Qatar.

Franco Morbidelli : 13e

« Je suis content de ma place à l’arrivée car j’ai dû regagner des positions après un mauvais départ. Je n’étais pas très à l’aise durant les premiers tours car certains pilotes étaient très agressifs. Tout s’est ensuite calmé et j’ai pu me concentrer durant la seconde partie de la course pour tenir ma place face à Jack Miller. Je perdais l’avant dans certains virages et je suis donc heureux au final de ce résultat pour mon retour. »

Tom Lüthi : 16e

« Hormis quelques erreurs durant les premiers tours, j’ai fait une bonne course. J’ai perdu un peu trop de temps derrière Sylvain Guintoli, ce qui m’a fait perdre le contact d’Aleix Espargaro qui termine quinzième. Mon rythme était régulier et je finis plus près des leaders que lors des dernières courses. C’est également positif. »

Published in Moto Gp Actualite
Page 1 sur 3