Super User

Super User

On ne présentera pas Michele Pirro, pilote d'essais de haut vol chez les rouges.

En 2017 son rôle (outre quelques wild card) sera d'épauler Jorge Lorenzo en vue d'une adaptation optimale sur le Desmo 17, et pour lui (ndlr Pirro) cela ne fait aucun doute, Jorge Lorenzo sera compétitif dès le rendez-vous Qatari !

Voici un extrait de son interview accordée à Motorsport.com

"Durant de nombreuses années, Jorge a piloté la Yamaha, qui est vraiment une moto différente. Cependant, il était de nouveau au top niveau lors de la dernière journée d'essais à Sepang. Il n'a couvert que 100 tours sur la Ducati, alors qu'il en a bouclé des milliers sur la Yamaha.

De toute façon, je suis sûr que Lorenzo va se battre pour la victoire au Qatar, lors de la première manche de la saison. Ducati est comme une famille pour moi, et si l'objectif est d'aider Jorge à devenir champion, je suis prêt à faire de mon mieux "

Qu'en pensez vous ? Commentez cet article sur notre page Facebook

mardi, 07 février 2017 11:56

Video: Interview Johann Zarco

C'est un Johann Zarco totalement détendut que l'on retrouve sur cet excellente interview video de MNC (vidéo en dessous de l'article)

Si vous ne comprenez pas l'anglais pas de soucis, MNC en a traduit l'interview

Comment te sens-tu à l'approche de cette nouvelle saison ?
Johann Zarco : Je suis content, c'est une belle expérience d'atteindre le rêve du MotoGP, la moto est vraiment fantastique et je vais bientôt pouvoir rouler avec mon idole, Valentino. C'est aussi un gros défi de voir si je peux être un bon pilote dans cette catégorie, avec les meilleurs pilotes du monde et sur la meilleure moto.

Tu es plus à l'aise en conditions sèches ou humides ?
Johann Zarco : Le sec est plus favorable pour les pilotes car on peut attaquer et mieux sentir les limites. En conditions humides, c'est parfois problématique, on peut avoir un bon ressenti et être fort, mais aussi avoir de mauvaises sensations et tomber. C'est plus compliqué sur le mouillé, parfois j'ai du mal, parfois je gagne. Mais globalement je préfère les conditions sèches, on s'amuse davantage.

Quel est ton circuit préféré ?
Johann Zarco : Difficile à dire, ils sont tous assez sympas. J'aime beaucoup l'Argentine (Termas de Rio Hondo, NDLR), c'est assez rapide et j'y ai de bons résultats depuis le début. Mais il y a beaucoup d'autres circuits qui me plaisent et sur lesquels je suis bon. Tous les circuits du championnat sont fantastiques !

Quelle est la principale différence entre le Moto2 et le MotoGP ?
Johann Zarco : Le plus compliqué en MotoGP est le nombre d'informations dont on dispose sur la moto. On peut travailler sur de nombreux points, régler les suspensions, l'électronique, les pneus donc ça fait beaucoup de données à gérer pour le pilote. Et quand on a un problème, il y a beaucoup de solutions à envisager pour le régler. C'est ce qui rend la MotoGP plus compliquée. La moto est aussi très puissante, ce qui complique également les choses. La différence principale est la puissance.

Blessé lors de la deuxième journée des tests de Sepang, Tito Rabat a été opéré avec succès à l’hôpital universitaire Dexeus de Barcelone, mercredi après-midi.

Réalisé par les docteurs Xavier Mir –responsable des interventions chirurgicales des extrémités et du service de microchirurgie de l’hôpital universitaire Dexeus et en charge de la traumatologie pour le MotoGP- et Ignacio Ginebreda –responsable de la chirurgie des extrémités des membres inférieurs- cette intervention chirurgicale a été un succès.

Au cours des deux heures d’opération, l’équipe de chirurgiens a procédé aux interventions suivantes :

  • nettoyage et couture des lacérations avec perte de peau du genou gauche. Un passage au scanner a confirmé que tendon quadricipital était endommagé mais pas rompu.
  • Insertion de vis pour stabiliser la fracture distale du radius au niveau de la main gauche.
  • Insertion d’une plaque et de vis pour stabiliser une petite fracture du cinquième métacarpe de la main droite.
  • Immobilisation du pied droit pour traiter la facture d’une phalange distale.

Un nouveau bilan sera établi d’ici 48 heures et Rabat restera jusque-là à l’hôpital afin de subir un traitement antibiotique par intraveineuse pour combattre toute infection durant les quatre prochains jours. Lundi, l’ex-champion du monde Moto2 sera de nouveau examiné par les docteurs afin de valider un programme de rééducation.

Michael Bartholemy : Team Principal
« La bonne nouvelle, c’est que l’intervention chirurgicale que Tito a subi la nuit dernière a été un succès. Evidemment, la mauvaise nouvelle concerne la liste des blessures que lui a valu sa chute à Sepang. Celle au genou est la plus sérieuse car la plaie est ouverte et le risque d’infection sérieux. C’est pour cela qu’il sera gardé à l’hôpital cette semaine. Lundi, après de nouveaux examens médicaux, nous aurons une idée plus précise du temps qu’il faudra pour assurer sa guérison. On connaît Tito et on sait bien qu’il doit déjà penser au voyage à Phillip Island. Mais il faut être réaliste. Cela n’aurait aucun sens de revenir sans avoir pris le temps de récupérer pour être en mesure physiquement de répondre aux exigences du pilotage d’une MotoGP. »

jeudi, 02 février 2017 10:00

MARQUEZ SE MEFIE DES YAMAHA BOYS

Même en terminant 3ème aux temps combinés des 3 jours à Sepang, Marc Marquez trouve encore certaines difficultés d'adaptation avec la version 2017 de sa Honda, qu'on se rassure en 2016 il était confronté à de problèmes plus grands et cela ne lui a pas empêché de glaner le titre pilote.

Pour lui et selon un entretien accordé à la Gazetta dello Sport, le Yamaha boys sont les grands favoris pour 2017.

Marc Marquez "Je pense que Maverick Vinales est prêt à se battre pour le titre. Et à le gagner. Tout comme Valentino [Rossi], ou Pedrosa. Lorenzo a du mal, mais ce sont ses premiers jours avec Ducati. En tout cas, je pense que les deux Yamaha seront les plus coriaces pour le championnat. Quand les courses commencent, tout est différent. Je ne sais pas qui sera le plus dangereux. Valentino a plus d'expérience, il en veut, tous les dimanches il est là - même si, en matière de vitesse pure, sur un tour, Maverick me paraît plus fort."

Wait and see 

 

 

mercredi, 01 février 2017 15:54

Rossi:"rude bataille pour 2017"

10 pilotes en 4 dixièmes à Sepang, voilà ce qu'a révélé ce test de 3 jours.

Avec 9 vainqueurs en 2016 on peut s'attendre au même scénarion en 2017, n'en déplaise aux fans de la discipline et Valentino Rossi est bien conscient  de la difficulté à s'imposer en 2017

 

Valentino Rossi:

 

« Nous sommes tous très proches, nous nous attendons à une rude bataille cette année. J'ai eu de bonnes sensations et notamment en travaillant sur le nouveau châssis. L'après-midi, nous avons pu apporter des changements qui m'ont permis de mieux rouler. C'est sans aucun doute un bon début.
De manière générale! Je suis très curieux d'essayer la moto à Phillip Island, sur une piste très différente. Il y a encore du travail, même sur mon corps, car je ne suis pas en pleine forme.
Nous avons décidé de commencer les simulations avec les pneus tendres, mais il était trop mou... et après six ou sept tours j'ai dû ralentir. Mais bon, quoi qu'il arrive, cette sortie nous a offert des informations intéressantes. J'ai aussi essayé les nouveaux pneus apportés par Michelin. Certains sont un peu meilleurs et d'autres un peu moins bons 
».

mardi, 31 janvier 2017 15:12

Chute de Rabat et retour en Espagne

Lors de cette 2ème journée de test moto GP sur le circuit détrempé de Sepang, le pilote du Team Estrella Galicia Marc VDS, Tito Rabat a chuté lourdement dans le virage 11.

Blessé au pied et au genou, le pilote Esagnol devrait rapidement rejoindre l'Espagne pour y être soigné

Michael Bartholemy - Team Principal :

« Ce n’est pas le début de testing que nous espérions. En effet, Tito ne pourra pas rouler demain à cause de sa chute dans le virage 11. Il est toujours à l’hôpital de Putrajaya pour passer de nouveaux examens, mais de ce que nous savons pour l’instant, Tito souffre de lésions au genou gauche, de blessures à deux orteils de son pied gauche et de douleurs au poignet droit. Quand les examens seront terminés, il retournera au plus vite en Europe pour y être soigné. Le retard pris ce matin à cause de la pluie n’a arrangé personne. Comme on avait déjà pu s’en rendre compte lors du dernier Grand Prix, le nouveau revêtement est très long à sécher. Cela nous a coûté un temps précieux. La bonne nouvelle, c’est que les responsables du circuit ont semble-t-il des solutions à apporter. Nous devrions être dans une meilleure situation en octobre prochain pour le Grand Prix de Malaisie. »

Bonne chance à lui et prompt rétablissement

 

 

 

 

 

Jorge Lorenzo l'un des transfuges les plus attendus a commencé officiellement sa saison 2017 avec Ducati.

L'Espagnol termine à une "décevante" 17ème place, nous avons mis décevante entre parenthèses pour la simple et bonne raison que le pilote a tout à apprendre de la Ducati et qu'il faudra un temps d'adaptation, que l'on se rassure quand il aura bien compris le fonctionnement de sa nouvelle machine il sera transcendant.

Certains diront cela passe ou cela casse, mais on peut vous assurer que si cela passe ça va faire très mal, n'en démontre les temps de Casey Stoner et Andrea Dovisiozo qui terminent respectivement 1er et 2ème

Jorge Lorenzo « A Valence, je comptais sur l'instinct et cela a fonctionné, pas ici. Aujourd'hui, je me suis rendu compte de la différence entre Ducati et Yamaha, je pense qu'elles sont les plus opposées parmi toutes les MotoGP et, pour être rapide, elles exigent un style de pilotage opposé. Je reconnais que je ne m'y attendais pas et je me suis aperçu qu'il y a plus de travail à faire que ce que je pensais. Ceci dit, aujourd'hui, nous avions à notre disposition des pneus trop durs et cela a compliqué les choses. 
J'ai compris que je dois changer la façon dont je dois freiner. Avec la Yamaha, je freinais avant en comptant sur la vitesse de passage dans les virages tandis que la Ducati permet de freiner plus tard. D'une part, je dois rendre la moto plus facile pour mon style, mais le plus gros travail sera sur moi-même, sur mon adaptation.
J'ai commencé à trois secondes du meilleur temps et j'ai terminé à une an et demie, en procédant étape par étape. Ensuite, la pluie a mis un terme à mes progrès. Il y avait aussi quelques points positifs comme les améliorations apportées par Ducati mais aussi le fait que Dovizioso et Stoner ont montré que la moto est rapide. 
»

Wait and see 

 

 

jeudi, 26 janvier 2017 15:40

Rossi:"en 2017 on aura un bon potentiel"

Depuis 2009, Valentino Rossi court après sa 10ème couronne mondiale et ce n'est pas faute d'avoir essayé avec 3 titres de vice champion depuis sa dernière conquète suprême.

 

Pour 2017, le champion Italien est confiant du package mis à sa disposition 

Valentino Rossi sur Motorsports.com "On a découvert un très bon potentiel. Il semble que l'on puisse être plus forts. Il est important, désormais, de travailler lors des trois tests à venir avant la première course, où Yamaha va également apporter des nouveautés. Pour comprendre notre niveau il sera très important de voir ce que cela va donner lors des trois prochains jours que l'on fera, lorsque l'on aura Honda, Ducati et Suzuki dans les mêmes conditions."

Wait and see and forza Vale comme diraient les fanas du Doctor

mercredi, 25 janvier 2017 08:17

Calendrier 2017 est enfin définitif

On l'attendait depuis un petit moment, la Dorna a déposé depuis hier le calendrier défintif pour la saison 2017.

Dès à présent les dates ne changeront plus.

 

Épreuve Date Grand Prix Circuit
1 26/03 Qatar* Losail International Circuit
2 09/04 République argentine Termas de Río Hondo
3 23/04 Amériques Circuit of The Americas
4 07/05 Espagne Circuito de Jerez
5 21/05 France Le Mans
6 04/06 Italie Autodromo del Mugello
7 11/06 Catalogne Barcelona-Catalunya
8 25/06 Pays-Bas TT Circuit Assen
9 02/07 Allemagne Sachsenring
10 06/08 République tchèque Automotodrom Brno
11 13/08 Autriche Red Bull Ring - Spielberg
12 27/08 Grande-Bretagne Silverstone
13 10/09 Saint-Marin et Riviera di Rimini Misano World Circuit Marco Simoncelli
14 24/09 Aragón MotorLand Aragón
15 15/10 Japon Twin Ring Motegi
16 22/10 Australie Phillip Island
17 29/10 Malaisie Sepang International Circuit
18 12/11 Valence Comunitat Valenciana - Ricardo Tormo

* Course de nuit

C'est devenu une coutume lors de chaque nouvelle saison Moto Gp, les teams usines mettent les petits plats dans les grands pour présenter leurs pilotes et nouvelles couleurs 

Calendrier 2017:

Yamaha Movistar: Madrid 19 janvier à 11h00
Ducati: Bologne 20 janvier 10h00
Suzuki Ecstar: 29 janvier durant les test de Sepang
Honda HRC: 03 février en Indonésie
KTM Red Bull: 20 février Salzbourg

...

Source Paddock-GP.com